AU JOUR LE JOUR

Pique-nique à la Vernède – 20 juin 2024

Le bureau   49 participants
Pour le rassemblement de fin de saison, nous nous retrouvons au « Camping de la Vernède », un lieu traditionnel équipé de tout le confort moderne. Priorité est donnée aux tentes en pleine nature, le long du Chassezac, sous l’ombre rafraîchissante des chênes verts et des aulnes, cette année nous dégusterons notre pique-nique à l’abri, le temps pluvieux et frisquet n’incite pas au plein air. Les sentiers vont nous manquer, tout comme la compagnie des autres marcheurs. Souhaitons nous un été agréable et au frais, et préparons nous à reprendre nos marches avec plus d’enthousiasme que jamais en septembre.
 

La tour de Peyrerol – 7 juin 2024

Dominique Deschaud  5 participants 8 km +120m
Cinq participants qui en un peu plus de trois heures ont eu largement le temps d’admirer les paysages dominés. De nombreux vestiges autour de la vie et du souvenir de l’activité minière. Un écureuil longuement observé retint notre attention. La matinée pris fin avec un pique-nique au pied du château après l’examen des clichés du village détruit au début du 20eme siècle.
 

St Sauveur – Le Serre de Cruzieres – 4 juin 2024

Patrick Germa  9 participants 9 km +270m
Est-ce notre inconscient qui nous à joué un tour, a t-il voulu oublier cette ascension, toujours est il qu’au fur et à mesure de la forte pente la mémoire revient, nous sommes passés là il y a longtemps, la haie de cèdres de l’atlas ne laisse aucun doute. Bon sentier mais ponctué dans quelques bas fonds de mares provisoires, restes des pluies de mai et curieusement habitées par quelques grenouilles. Le détour imposé nous permet de découvrir une troupe de Sérapias orchidée rare et protégée. Une grosse libellule bleue vient s’ajouter bruyamment aux surprises du jour sur cette boucle à réserver aux journées plus fraiches.
 

La Goule de Sauvas – 31 mai 2024

Fabienne Fender  7 participants 6 km 2h30
Nous partons des Gras de St Paul sur le chemin des dolmens, surpris par tant de verdure et la richesse de la flore, une belle ambiance printanière qui nous enchante. Après la bergerie nous prenons la direction de Sauvas, traversons la route pour descendre à la goule, le sentier se distingue à peine dans les herbes hautes, mais la découverte des lieux est toujours aussi fascinante. Le chemin se poursuit à travers les gras jusqu’au hameau, passage au lavoir et retour le long de la Claysse.

 

 

Chames – Patroux par le moulin du Tiourre – 31 mai 2024

René Pelin  4 participants 16km +540m
Encore une fois nous étions quatre pour cette randonnée, Après la descente de Combe longue nous cheminons dans le vallon du Tiourre peu connu mais il mérite que l’on remonte jusqu’à sa source en admirant le lagon des ruines de moulins autrefois très actifs, et le ruisseau de Pissevielle qui chute là de 80m, après la source et ses chênes verts remarquables, remontée dans les sapins au hameau de Patroux.
 

La source du Lot – 28 mai 2024

René Pelin  4 participants 13km +300m
Nous étions seulement quatre randonneurs pour profiter de cette belle randonnée durant cette magnifique journée ensoleillée. Départ du Bleymard, traversant des champs abondamment fleuris, nous montons jusqu’à la source du Lot, située au cœur des tourbières. Nous regrettons de ne pouvoir partager ces paysages que nous parcourons tout les quatre pour la deuxième fois en une semaine après la reconnaissance.
 

Labastide – Villefort – 24 mai 2024

Daniel Doladille  19 participants 24 km 
Enfin, profitant des prévisions météorologiques « presque sûres », 19 caminaïres prenaient le train
gare de Villefort pour la Bastide Saint Laurent Les Bains. Comme nous étions un groupe de 19 nous
avons eu droit à 50% de réduction, il ne faut pas s’en priver pour une prochaine Rando-Train. Dès la
Bastide, nous empruntons le GR700, le chemin de la Régordane. Ce GR va du Puy en Velay à Saint-
Gilles-du-Gard en 240 km, pour nous ce sera 24 km ! C’est déjà bien ! Le chemin de la Régordane est
une voie millénaire, route du sel, chemin de transhumance et d’échanges, chemin de pèlerinage,
chemin des hommes et des idées, chemin des armées, chemin des troubadours et maintenant
itinéraire pédestre. La Garde-Guérin, village fortifié dès le XIIè siècle, joua le rôle de poste frontière
sur le chemin. Les chevaliers pariers résidant dans l’enceinte étaient chargés de la sécurité des
voyageurs et prélevaient le droit de passage. On parle aussi de chevaliers violents et souvent
rançonneurs ! Le péage ne date pas d’aujourd’hui. Sur le chemin, des ornières profondes dans la
roche attestent l’importance du trafic des chars, mais il passait surtout des marcheurs et des convois
de mulets. Ce vendredi 24 mai, les nuages étaient parfois menaçants, le tonnerre grondait vers les
Vans…mais nous avons eu une chance de cheminer sans trop nous mouiller, juste de la pluie fine !
 

Chassagne – Village & Chassezac – 24 mai 2024

Fabienne Fender  8 participants 3.2 km 1h30
Demi-randonnée aujourd’hui à cause d’une pluie battante à mi-parcours. Partis de la mairie, nous avons visité le village, ses ruelles étroites, ses imposantes bâtisses en pierre dont certaines ont besoin d’être secourues rapidement, nous empruntons ensuite un sentier pour parcourir la plaine, avec de magnifiques points de vue à 360°. Arrivés au Chassezac, une pluie battante a interrompu notre randonnée, juste le temps de prendre une photo des canoës surpris eux aussi par la pluie, d’admirer le Chassezac soudain tumultueux et nous filons retrouver nos voitures.
 

Peyroche – Labeaume – 17 mai 2024

Fabienne Fender  7 participants 7 km 3h00
Après toutes ces journées de pluies intense nous sommes ravis de retrouver le soleil pour profiter de cette randonnée le long de la Beaume. Après une résurgence et un lavoir, un petit aller-retour nous permet d’avoir un beau point de vue sur les gorges de la rivière et ses falaises impressionnantes. Nous cheminons dans la garrigue mais tout est bien vert, les oiseaux nous accompagnent de leurs chants joyeux, nous le sommes aussi, joyeux. Le circuit est varié, de belles propriétés à admirer jusqu’à Labeaume où nous empruntons le pont du Sablas pour un retour de l’autre côté de la rivière.
 

Labeaume – Nécropole du Ranc de Figère – 3 mai 2024

Fabienne Fender 12 participants 6.5 km 3h00
Nous commençons par la visite du site de la nécropole du Ranc de Figère à la découverte d’imposants dolmens parmi les plus grands d’Ardèche, puis nous nous enfonçons dans le bois à la végétation dense pour nous rendre à la « Ferme de l’Abeille«  et un peu plus loin au pigeonnier sur une petite colline au milieu du thym en fleurs où nous avons un point de vue exceptionnel. Puis nous prenons le chemin du retour entre des formations rocheuses qui n’ont rien à envier à celles du bois de Païolive.
 

Chappias – Le tour des Gras – 3 mai 2024

René Pelin  8 participants 14 +450m
Une éclaircie dans cet environnement pluvieux il fallait en profiter nous l’avons fait. Les occupations printanières nous ont privé hélas de nombreux caminaires, dommage car le soleil retrouvé a très vite excité la nature et fait sortir le promeneur, preuve en est le nombre important de marcheurs rencontrés. Le régal floral pour les yeux, le plaisir olfactif, la joie et la légèreté pour les randonneurs.
 

Faugères – Le Salindre – 19 avril 2024

Fabienne Fender 9 participants 6 km 2h30
Journée printanière idéale pour notre randonnée le long du ruisseau du Salindre, accompagnés par le bruit de l’eau qui cascade de rocher en rocher dans un environnement de bruyère blanche arborescente et de genêts.
 

Rosières – Balbiac – 12 avril 2024

Fabienne Fender 14 participants 6 km 2h30
Après un joli pont de pierre sur le ruisseau de la Planche à la sortie de Rosières, la montée vers Balbiac est assez intense, et la température du jour aussi. En passant entre les fruitiers nous découvrons le panorama sur le chef-lieu, le vignoble et les environs. Un sentier le long de murettes en pierre nous conduit au ruisseau de la Martinette, sa fontaine et son lavoir. Nous traversons le ruisseau à gué et remontons au hameau d’Augnac, puis Sabatier  où nous retraversons le ruisseau pour continuer entre les vignes jusqu’à l’église et prendre le chemin de retour à Rosières.
 

Autour de Faugères – 12 avril 2024

René Pelin  16 participants
 

Ribes le tour du village – 9 avril 2024

Fabienne Fender 20 participants 6 km 2h30
Départ dans le haut de Ribes, face à la chèvrerie du Serre un sentier en montée nous conduit au hameau du Puech, de tous côtés les vues sont exceptionnelles. Petite pause à Lassiole pour échanger avec le tailleur de pierres, et nous entamons la descente à Ribette, traversons la route de St André Lachamp et descendons encore, à travers les vignes, pour rejoindre un petit sentier juste au-dessus du ruisseau Alune, qui nous ramène à la salle polyvalente.
 

Larnas – Le tour du plateau – 5 avril 2024

Sylvia Eclercy   13 participants 12 km  +250m  
Belle balade ensoleillée autour de LARNAS petit village au milieu des vignes et des lavandes,situé sur le plateau de Saint Remèze, dominé par la Dent de Rez (719 m). Il abrite l’église Saint Pierre, chef d’oeuvre de l’art Roman du XII siècle. Pour certains ce village a été une découverte.
 

Les Assions – Coudon – 2 avril 2024

René Pelin 16 participants 9 km +200
Une superbe journée entre deux jours de pluie, nous profitons de ce répit pour gambader dans les gras de Coudon à la recherche de capitelle, de trous et grottes croisant au passage une adepte égarée de la méditation tibétaine. Un épisode de notre sortie nous mène à emprunter le sentier René Roche enchantant de ce fait nos émois rétiniens.
 

Sanilhac – Le Fayet – 22 mars 2024

Fabienne Fender 16 participants 6.5 km 3h00
Petite randonnée en partant d’un bout du monde, le hameau du Marinier, pour un autre bout du monde, le hameau du Fayet, dans la forêt de pins, à l’écart de tout. Le printemps est bien présent, la campagne verdoyante, les bâtisses en pierre rustiques, les sentiers sont tantôt confortables dans la verdure, tantôt un peu défoncés, de belles falaises bordent un profond ravin où coule le ruisseau du Blajoux, notre randonnée est variée et inattendue. Elle se termine au hameau enchanteur du Fayet, ses lieux destinés aux séjours bien-être, où une habitante nous fait gentiment la visite guidée.
 

Les Sallèles d’Ibie – Pallières – 22 mars 2024

Patrick Germa 16 participants 14.5 km +520
Rarement visité ce coin d’Ardèche sur la rive gauche de l’Ibie est surprenant. De bons sentiers caillouteux à souhait et bien pentus, des forêts de cèdres et une belle garigue partagée par quelques ruisseaux encore en eau juste comme il faut pour se laisser franchir. Le but de la sortie est « le hameau oublié » de Paillères, au milieu d’un dédale de combes et collines juste derrière la dent de rez. Nous y faisons la pause de midi, au dessus des ruines qui avant d’être abandonnées dans les années 1930, furent le lieux d’un massacre de femmes durant les guerres de religion. 
 
 

Laurac – Montreal – 19 mars 2024

Jean-marie Lamy 11 participants 13 km +350
JM choisi le sens anti-horaire, donc nous débutons par la falaise des Fayssards direction Montréal pour le pique-nique sur la grande place aux platanes torturés. Après la traversée de la vielle ville, le vallon du Roubreau sera la transition verte avant la forêt noire des cendres de l’incendie de l’an dernier. Passage par la célèbre source du Toufache dernier lieu de fraicheur de cette première chaude journée avant les vignes de Delbara et St Hyppolyte et enfin la traversée de Laurac en fin de balade.
 

Gravières – Balcons du Chassezac – 15 mars 2024

Daniel Doladille 16 participants 15 km +470
Vendredi 15 mars, nous étions 16 à suivre le Chassezac côté Gravières et côté les Salelles. Notre guide bien local nous fait découvrir les petits secrets du sentier, et ses petits secrets personnels !!! Le sentier est riche au niveau patrimonial au bord des ruisseaux : des aménagements hydrauliques, des jardins, des levades, des clavades. Après l’épisode cévenol de la semaine passée, le sentier était praticable, mais très raviné par endroit. Nous n’avons pas pu traverser le Chassezac à la pontière comme prévu, donc plus de goudron sur la fin du parcours. Le pique-nique sur la plage des Eynes nous a rappelé les vacances d’été et les baignades.
 

Bordezac – 15 mars 2024

Fabienne Fender 11 participants 5 km 2h00
Nous partons de l’église qui domine le site de ce village typique et plein de charme, direction le dolmen dans le bois de pin, avec un beau point de vue sur la vallée de Bessèges. Le circuit se poursuit sur une piste qui nous conduit au-dessus de la Cèze, encore de beaux panoramas, en particulier la vue sur le hameau de l’Elzière, puis c’est le retour par un sentier en montée qui débouche face à Bordezac, vue générale sur ce village vraiment particulièrement plaisant.
 

Les gras de Saint Alban – 12 mars 2024

Sylvia Eclercy   15 participants 10 km  +160m  
Les restes du Cévenol phénoménal du week-end dernier perturbe notre départ, la calade auprès du village est occupée à purger le trop plein d’eau donc nous la contournons par la droite, et nous rejoindrons notre trace après la découverte de plusieurs hameaux et l’autorité de notre préposé au GPS. Le passage en bord de La Baume enfin pleine et rapide est avec sa vue vers les gras du Chappias le must de cette sortie. Le sentier replonge dans les chênes verts et prends des aspects de Païolive est mis en valeur par quelques vestiges. Fin de la rando devant une chapelle qui est en fait le tombeau du couple Marron.
 

Repas cochon – 8 mars 2024

Sablières « Camping de la Drobie »
La météo ne permet pas trop de solution en extérieur aussi nous nous sommes rabattus sur le scenario « resto direct ». Au vu des prévisions et après une progression admirative de la route qui serpente et se joue des rives de La Baume, nous arrivons à Sablières puis au graal le camping de la Drobie. Le thème du repas: le cochon. Cela peut signifier saucisson, jambon ventrèche etc… que nenni les plats qui s’enchainent sont cuisinés avec les herbes et champignons des coteaux environnants, pas du tout ce à quoi nous pensions nous attendre, une excellente surprise qui vient confirmer le repas chevreau qui nous avait régalés précédemment. Le retour arrosé est ponctué d’une halte au pied de l’exceptionnel « Sequoia géant » toujours très étonnant et incongru dans ce biotope.
 

D225 – Saint Privat – 5 mars 2024

Patrick Germa 14 participants 10.5 km +340
Trace inédite, débuts hésitants puis sentiers évidents malgré leurs différences: dfci, petite route bitumée, sentiers pierreux, petites sentes et même ru à suivre sur une rive ou l’autre. Aucun de ces passages n’est plat, de forts raidillons nous amènent à la chapelle Saint Privat et à son panorama exposé à un vent glacial. Certainement un des meilleurs point de vue de cette région.
 

Le parc au camélias – 27 février 2024

Fabienne et Simone 23 participants 
Visite que nous avions annulé précédemment à cause de la pluie, aujourd’hui le temps est variable, nous y allons trop peu nombreux en regard de la beauté de la proposition, sans pluie la matinée fut embellie par la floraison des camélias malmenés par la météo, les magnolias centenaires eux s’en moquent et fleurissent à qui mieux mieux. Pendant le repas pris dans une salle de circonstance la pluie c’est invitée par de courtes averses de plus en plus fortes aussi nous annulons la rando. 
 

Laurac – Le Toufache – 16 février 2024

Fabienne Fender 13 participants 6 km 2h30
Nous longeons le ruisseau jusqu’au « chapeau du gendarme », lieu de captage des sources qui alimentent les fontaines du village et accueillante aire de pique-nique où nous avons une belle surprise, la création de carrés potagers destinés aux activités des enfants des écoles. Nous traversons ensuite le bois de pins pour arriver à la source du Toufache. Puis c’est le passage dans les vignes pour le retour, nous pataugeons dans un petit sentier où ruissellent encore les eaux des dernières pluies et retrouvons les berges du Toufache.
 

Le sommet de Sigaud plus – 16 février 2024

Patrick Germa 19 participants 12.5 km +370
Fabienne qui a repéré le Coucouru, une partie de la boucle d’aujourd’hui, a noté « trop difficile pour mon équipe » elle avait raison, la grosse montée d’entrée a bien chauffée nos mollets. La suite se fait sur de beaux sentiers avec vue panoramique du Tanargue au Vercors, avec toutefois encore une phase de dénivelé négatif puis positif qui nous a permis de ne pas nous refroidir mais c’est après un retour en crête reposant, qu’une descente terminale brutale nous libère. 
 

Un tour à Païolive – 13 février 2024

Patrick Germa 19 participants 9 km +170
Belle journée chaude d’hiver, le sol reste humide, l’eau est à fleur dans cette plaine argileuse par laquelle nous débutons cette boucle qui passant par le calcaire du Berriasiens nous amène dans les chaos du bois de chênes vert et blanc qui nus nous offrent des vues impossibles lorsqu’ ils se parent de leur feuilles. Un passage dans le secteur des merveilles très sauvage et c’est un retour sur de très bon chemins.
 

Joannas – Sentier des arbousiers – 6 février 2024

René Pelin 12 participants 7 km +242
Petit rafraichissement météo, mais peu nous chaut, sortie découverte dans les monts d’Ardèche et nous allons le vérifier. d’abord par une succession de bosses puis une longue descente jusqu’au bord du Roubreau une petite rivière qui coule difficilement, à Plançon le relief nous offre un peu de répit, malgré le hasard qui nous fait aider un paysan à charger une grosse brebis bien trop lourde pour lui, mal en point, destination véto!. A partir de là, une échelle végétale de 126m nous amène à voir une forêt de pins de différentes espèces, puis petit à petit des traces et enfin la forêt brulée, dévastée par le feu et le vent. Après une bascule et quelques tourbières une belle zone de chênes verts abritant un très beau sentier en pente douce, un dos d’âne puis le village et notre dernier rampaillon.
 

La Bégude-Puech Lussac-Arlende – 3 février 2024

Sylvia Eclercy   18 participants 13 km  +360m  
Météo idéale, mais quand même 16° en février et en T-shirt ça questionne. Randonnée quelque peu bousculée par les cyclistes, nous choisissons le parking du château d’Allègre comme camp de base, ce qui ajoute quelques centimètres de dénivelé, mais reste tout à fait raisonnable pour un vendredi. Donc tout d’abord descente vertigineuse vers Arlende et ses curiosités, puis sur la trace originale remontée tout en haut du défilé d’Argensol par le flan sud et dans l’omni présence du Château et de sa chapelle perchés sur une imposante falaise. Redescente dans le vallon avant de bifurquer à la flamme rouge dans un très beau sentier qui nous mène à l’arrivée de notre étape du jour.
   
 

St Alban – De dolmen en calvaire – 3 février 2024

Fabienne Fender 21 participants 5.5 km 2h00
Nous partons de la résurgence dans un quartier de belles maisons en pierre construites directement sur le rocher, puis c’est le chemin de croix qui nous conduit à la chapelle St Pierre aux liens et au calvaire avec un point de vue sur le rocher de Sampzon et la montagne de la Serre. Un peu plus loin nous nous attardons au dolmen, imposant et inscrit aux monuments historiques. Nous avançons sur un sentier caillouteux bordé de murets en pierre sèche, des panneaux pédagogiques sont répartis sur le parcours où nous voyons aussi une capitelle et une jolie grangette. Le retour se fait par le château de Baumefort
 

Méjanes le clap – Peyre haute – 30 janvier 2024

Patrick Germa 17 participants 8 km +120
Belle journée, pas de brouillard à 300m d’altitude et la nébulosité ambiante est souvent bousculée par quelques rayons de soleil, un temps de marcheur dont nous profitons en adoptant un train de promeneur. D’abord pour sillonner le sentier de découverte, dolmens, fours, charbonnières et fées omni présentes. Midi au soleil, puis longue liaison pour la grotte aven de Peyre-haute incroyable grande cavité pénétrable par le bas comme une grotte et plus dangereusement par le haut comme un Aven. A la conclusion de la boucle les conversations continuent comme si personne n’avais envie de se quitter que du plaisir!!!!
 

Les gras de Coudon – 26 janvier 2024

Fabienne Fender 19 participants 5.5 km 2h00

Nous quittons Coudon, hameau plein de charme, en direction de Meillas, sa grande et magnifique bâtisse en pierre et son environnement enchanteur  de blocs rocheux. Un ancien sentier de chèvres nous conduit sur les Gras, avec au passage la vue sur l’église de Notre Dame et celle de Lablachère. Le temps est doux, autour de nous la végétation est typique des Gras, cades, genévriers, chênes verts, thym. Nous arrivons aux capitelles, particulièrement nombreuses dans ce secteur, nous allons de l’une à l’autre avant de rejoindre la piste du retour, avec encore un arrêt à la grotte St Arnaud, puis un dernier regard enchanté à la bâtisse de Meillas en repassant devant.

 

 

 

 

Le sentier du facteur – 26 janvier 2024

Daniel Doladille 21 participants 9 km +330
Vendredi 26 janvier, 21 caminaïres découvrent le sentier du facteur du côté de Brahic. Il s’agit du sentier qu’empruntait jusqu’en 1966 environ le facteur qui desservait les hameaux de la vallée de la Ganière. Plus tard la Poste attribua des véhicules aux facteurs, ce qui leur rendait la tâche plus aisée. Le sentier du facteur suivi aujourd’hui est une variante du sentier officiel des topos guides. Du parking des chasseurs près de Murjas, la rando grimpe vers Brahic pour ensuite suivre le GR44 jusqu’à Les Angligeos. Puis on quitte le GR pour prendre le PR en direction de Murjas en s’arrêtant au hameau de La Coste pour un casse-croûte près de la fontaine. Le sentier du facteur est sûrement le sentier le plus typique des Cévennes schisteuses. C’est là que l’on découvre plus particulièrement le travail du paysan bâtisseur. En effet pour cultiver ces terres ingrates sur un sol maigre et pentu il fallait construire des accols…donc des kilomètres de mur ! A maintes reprises on est étonné par l’audace du murailler qui joue avec les équilibres montant des murs sur des plaques de schiste abruptes. Et quel travail pour un lopin de terre de quelques m2 ! Sur la droite du sentier, côté Ganière, on aperçoit une propriété dernièrement débroussaillée par de courageux bénévoles. On se croirait en pays Incas…une sorte de pyramide faite de dizaines de terrasses et entourée d’un mur de clôture. Encore à ce jour, on voit un vestige du câble qui traversait la vallée pour transporter les récoltes, raisins, olives, châtaignes… Encore un moment particulièrement surprenant et sportif, la descente vers le ruisseau de la Ganière par des escaliers d’un parfait état de conservation au milieu d’accols abandonnées mais bien conservées. Autrefois, poussait ici la vigne du fameux vin fou, le clinton ! Ce sentier du facteur est à découvrir, en toute saison, en prenant le temps de regarder, de sentir, de rêver…pour revivre une vie paysanne complètement disparue et pourtant si proche !
 

Faugères – Payzac – 24 janvier 2024

René Pelin 17 participants 13 km +422
Super ciel, redoux, tout pour une belle sortie. C’était sans compter sur la petite école qui squatte la place de la mairie et par là même le sentier que nous comptions emprunter, c’est au moment où nous franchissons la barrière pour nous enquérir d’une possibilité de contourner l’obstacle, que surgit dans notre dos le directeur qui n’aime pas les « randonneurs retraités de m…. » un essai pacifique pour obtenir une réponse à notre requête nous vaut une bordée d’injures car nous ignorons « vigie pirate renforcée » ce qui n’est pas permis au vu des dangers imminents qui planent sur cette commune. Tout le monde est effaré et les visages de quelques locaux en témoignent. Nous rebroussons chemin et trouvons une alternative toujours sous les invectives du criant bonhomme à plus de cent mètres de distance. L’incident ne gâcha pas la suite de la randonnée au contraire c’est sous un chaud soleil, quelques hésitations, de bonnes ascensions et des égratignures que nous bouclons nos 13 kilomètres de bonne humeur.
 

Les balcons de Joyeuse – 19 janvier 2024

Fabienne Fender 17 participants 5.5 km 2h00
De la piscine de Lablachère nous partons direction La Plaine des Mûres, traversons Le Bouchard et empruntons un sentier au bord des falaises de la côte du Freyssinet avec une vue étendue du sud-ouest au nord-ouest. Le vent plutôt froid nous pousse à avancer d’un bon pas, les bavardages aussi vont bon train! Le retour se fait par une piste dans la garrigue, amoncellements de pierres de tous côtés, c’est inévitable sur les Grads.
 

Les gras de Rosières – 19 janvier 2024

Patrick Germa 13 participants 12 km +200
Belle journée avec un vent réduit dans le secteur, nous allons en profiter pour prendre le temps de découvrir ou redécouvrir ce secteur plein de surprises. D’abord le menhir et son rôle mythique, plus loin la maison Unal (unique), un chef d’œuvre d’imagination, puis la vierge de Chapias et la pose déjeuner. A portée de jambe, la ferme et le fermier qui vend ses fromages dans un présentoir rustique, élève des lamas avec du cade, organise des tas de pierre, décore l’environnement de manière plus sympathique que son abord. Les petites routes nous ramènent au Chapias pour un crochet au Rocher du Curé et après une descente cabossée vers Rosières nous détend les mollets.
 

Sampzon – La face est du rocher – 12 janvier 2024

Sylvia Eclercy   14 participants 12 km  +305m  4h30
Cette semaine est idéale, mardi soleil, vendredi soleil température de saison. Le gel du petit matin à laissé rapidement place au dégel et le sentier devient amoureux, collant aux semelles. La descente du GR4 achevée, un large chemin fait la transition vers la remontée interminable du sommet des serres heureusement coupée par la pose repas avec vue et plein soleil. Le plus haut du jour atteint, le chemin vers Sampzon est un vieil habitué de nos sorties dans ce secteur mais le panorama sur l’Ardèche reste toujours l’occasion d’une pause.
 

St Genest de Beauzon – L’église inachevée – 12 janvier 2024

Fabienne Fender 11 participants 5.2 km 2h00

Journée lumineuse pour notre randonnée à Saint Genest de Beauzon, au départ de l’église inachevée qui nous intrigue toujours. Nous descendons dans le bois de pins et de chênes, le sentier longe des murs de pierre moussus, il y a de l’eau dans les ruisseaux, une douce lumière filtre entre les branches des arbres, nous avançons d’un bon pas, contournons le hameau de Monteillet et ses oliveraies, traversons les vignes et remontons dans le bois pour le retour par le Monteil et ses belles maisons de pays, juste en face de l’église inachevée.

 

Eyriac – Oppidum de Jastres – 9 janvier 2024

Patrick Germa 13 participants 12 km +200
Seule éclaircie météo hebdomadaire pas de vent, pas de neige, que du soleil dont nous avons profité pleinement. Découverte générale de ce «  lieu très important  » pendant plusieurs siècles et qui reste en dehors de l’aspect historique un balcon extraordinaire sur les monts d’Ardèche et sur la rivière elle même. La fin de la balade en surplomb des méandres de la Luyre bordés de falaises calcaire nous à offert un contraste saisissant avec le plateau désertifié par un incendie de grande ampleur.
 

St Paul – Le Champval – 5 janvier 2024

Fabienne Fender 7 participants 5.5 km 2h30
Parcours traditionnel dans la forêt de St Paul avec quelques variantes divertissantes, une halte cueillette de pieds de mouton, un peu de hors-piste vers les sources du Champval, un passage à gué du ruisseau, le temps est plutôt gris mais pas désagréable, et le ton est à la plaisanterie, joyeux début d’année! 
 

Grospierres – Le sentier des crêtes – 22 décembre 2023

Patrick Germa 13 participants 12 km +410
Des chevaux, des poneys et après la résurgence du Régourdet et ses castors, un chien qui ne nous quittera plus. Toute l’ascension de cette boucle se fait d’une seule traite et le cheminement presque sans dénivelé traverse la face sud des serres au soleil et sans ce mistral qui ne se calme pas depuis quelques jours. Toute cette sortie se déroule dans et sous le signe de la nature, du « Régourdet » à « La font vive » en passant par le Chastelas autrefois premières habitations de Grospierres et en permanence entretenue par une association. Pour finir nous ne remonterons pas dans les chênes, nous choisirons l’aval de la réserve et ses franchissements périlleux.
 

Le sentier des Montèzes – 22 décembre 2023

Dominique Deschaud   9 participants  6 km  +240m
Goûter de noël à Montalet
Après une longue montée un peu âpre pour quelques uns à court de souffle, les passages en sous bois furent très agréables car à l’abri du vent. Une pose goûter de noël ensoleillée à l’entrée du château de Montalet en fit lézarder certains, une sorte de Noël au balcon.
 

Les Assions – Plateau de Cavata – 19 décembre 2023

Daniel Doladille   13 participants 5 km  +230m 
Notre rando du jour serpentait sur le serre De Cavata , de la route de Casteljau à Champetier Bas. Nous étions 13 caminaïres marchant d’un pas tranquille sur ce plateau calcaire le long d’un beau sentier limité par de belles murailles. Nous sommes ici dans la vraie garrigue d’une flore méditerranéenne exceptionnelle à quelques kilomètres des châtaigniers et de la pinède ! Ici, c’est le royaume des buissons épineux, du thym, du pistachier, du chêne blanc, de l’érable de Montpellier, du cade, du genévrier, du genêt épineux… le tout poussant au milieu de murets et d’amas de pierres. Autrefois les chèvres et les moutons venaient brouter sur ce plateau et on décèle quelques traces de cultures. Ce sentier, très agréable et facile, peut être emprunté en toute saison ! Aujourd’hui nous avions un beau soleil et un ciel bleu azur, magnifique pour randonner.
 

Rosières – Sentier des Fontaines – 15 décembre 2023

Sylvia Eclercy   16 participants 15 km  +395m  4h00
Direction route de Vernon,  plus loin nous empruntons une calade accidentée et sportive. Direction le hameau Les Crottes où nous découvrons notre première fontaine. Nous parcourons ainsi plusieurs hameaux où les fontaines et lavoirs bordent notre parcours, Ils témoignent de la recherche attentive de toute eau pouvant être utilisée pour l’irrigation des cultures et des jardins. La seule difficulté de la balade, la traversée de plusieurs ruisseaux souvent peu praticables. Belle randonnée ensoleillée mêlant eau, vignes et forêts.
 

Le sentier du Montgrillet – 15 décembre 2023

Dominique Deschaud   15 participants  6 km  +221m

Autrefois, Meyrannes était un village dont la population paysanne, vivait des fruits de la terre. Le Montgrillet, était l’endroit idéal pour des activités agricoles. L’oliveraie au dessus du sentier faisait partie des cultures avec la vigne et le mûrier pour l’élevage des vers à soie. La carrière servait à approvisionner le four à chaux, elle était très utile pour amender le sol, blanchir les murs et lier les pierres. Dans le four la cuisson, qui dure plus de 3 jours, transforme la roche en chaux. Le four a été bâti près du ruisseau de Montagnac, l’eau servant à éteindre la chaux vive. La capitelle construite en pierre sèche, servait jadis pour stocker la récolte, ranger quelques outils ou s’abriter lorsque l’orage menaçait. Le bâtisseur a choisi de l’accoler à une terrasse afin d’économiser un muret et de la place. Dans ces terrains en pente l’économie est de rigueur, chaque mètre carré est utilisé au mieux. Les murs de terrasse en pierre servent à la fois à avoir des parcelles horizontales, à épierrer le terrain et à prévenir l’érosion. Ceci dit le reste nous l’avons vécu avec un plaisir non dissimulé, nous avons fait un détour par l’église qui domine un village qui mérite la visite.

 

Les hameaux de Prades – 12 décembre 2023

Sylvia Eclercy   9 participants 10 km  +335m
Prades, village proche d’Aubenas est aux antipodes de sa voisine, ici tout est calme de vastes prairies où paissent de belles rousses sous la surveillance de leur taureau. Le « Sentier des hameaux » est agréablement tracé le long de ruisseaux bien en eau ponctués de jolies cascades, de gros mas au milieu des prés construits en pierres rappelant par leur architecture les fermes d’Aubrac et des points de vue formidables sur les monts d’Ardèche des sommets de Meyras au rocher d’Abraham et plus à gauche les serres du Tanargue et « la cham du cros ». La visite de Prades en fin de rando nous à réservé quelques surprises, d’abord l’église sans clocher et d’une sobriété intérieure inhabituelle puis le château couronnant un parc au chemin de croix cerné de Cèdres remarquables.
 

Auberge de Peyre – 1 décembre 2023

Pluie et brouillard, un temps à pas mettre un marcheur dehors, enfin on pourrait le croire mais deux caminaires ont bravé les éléments, ils nous ont rejoins à l’ auberge trempés et heureux. L’omelette, signature de Peyre nous a régalée, la chaleur du poêle et la belle ambiance ont permis aux convives de rencontrer à la fois les nouveaux et aussi les adeptes des différents niveaux de sorties.
 

Champmajour – St Pierre le Déchausselat – 28 novembre 2023

Sylvia Eclercy   17 participants 9 km  +330m
Un tout petit bout de route pour s’échauffer et nous plongeons dans ce qui sera notre environnement pour toute la montée à St Pierre, tranchées ouvertes, escaliers, restes de calades murs de toute nature et habitat du plus ancien au plus moderne posé ça et là entre deux hameaux à l’architecture tourmentée. Un répit dans le relief autour de St Pierre avec son ramasseur d’olives au torchon noué à la taille, son église en grés rouge que nous quittons pour descendre par La Rompude gagnée sur un terrain chaotique à donner des cauchemars à un pédologue, mais qui régale les promeneurs que nous sommes.
 

Cabiac – Serre du Barry – Feyrerolles – 24 novembre 2023

Jean-Pierre Damay   11 participants 16 km  +500m
Temps magnifique pour cette balade au départ à Cabiac, traversée de ce vieux lieu-dit plein d’histoire et direction l’oppidum du barri où il ne reste aucun vestige du village gaulois qui devait s’y trouver. Juste des pierres. Descente ensuite sur Saint Férréol et les bord de la cèze. Après une rapide visite des vestiges du château de ferreyrolles, descente au camping en cours de rénovation et déjeuner en bordure de route sous le soleil et à l’abri du vent. Reprise de la randonnée dans un sentier de découverte faisant également office de parcours de santé où Agnes nous a fait découvrir son potentiel physique. Retour sur Cabiac dans la bonne humeur. A notre arrivée nous nous sommes aperçus que nous avions perdu Léo, qui nous a rejoint après la conclusion de son reportage photo Ouf merci Leo et les participants pour votre bonne humeur.
 

Les Vans – Vompdes – 24 novembre 2023

Fabienne Fender 16 participants 6.5 km 2h30
Départ des Vans par la ruelle de la Picholine direction le Chassezac, jolie vue sur le château de Chambonas, temps lumineux, feuillage doré, nous longeons la rivière à l’arrière de la propriété délaissée du Scipionnet. C’était autrefois un hôtel restaurant réputé avec un parc magnifique, l’état actuel des lieux fait peine à voir. Nous avançons dans un environnement plutôt sauvage avant de retrouver la route qui mène à Vompdes, puis à la départementale que nous traversons pour le retour aux Vans par le Champvert.

 

Les Vans – Le chemin des mineurs – 21 novembre 2023

Patrick Germa 17 participants 14 km +410
Après un passage sur le Bourdaric qui n’en fini pas d’essorer la montagne de Naves et une rude ascension vers les hauts gras, nous gagnons « le chemin des mineurs » qui à vu de 1606 à 1931 passer les ouvriers du charbon allant des Vans aux « mines » de « Bois commun » ou de « Pigère-Mazel » aux environs de « Cague fer ». Le retour sera bitume, la route des gras le soleil, une rencontre de coloc, des souvenirs, les conversations vont bon train. Arrivés à la bosse, carrefour du GR4 descente par la combe escure.
 

Saint-Paul – Gagnières – Le Tunnel – 17 novembre 2023

Fabienne Fender 16 participants 7 km 2h30
Randonnée de proximité par une belle journée automnale ensoleillée, départ le long de la Claysse pour rejoindre La Gadilhe, nous traversons le bois jusquà la route de Gagnières, et descendons sur la voie verte qui nous mène au tunnel pour le retour.
 

Les Vans – Chassagne – Païolive – 17 novembre 2023

Jean-Pierre Damay   12 participants 16 km  +400m
Au départ des Vans, nous nous sommes dirigés sur les gras et après la petite chapelle de Chassagne en bordure de route, nous sommes descendus sur le village. Une fois la plaine traversée, jusqu’en bordure du Chassesac, nous avons affronté la seule difficulté majeure de la journée qui nous a amenée sur la corniche. Au retour, nous sommes passés devant cette statue naturelle représentant un combat entre un ours et un lion. Traversée de la route départementale au niveau du restaurant de l’Olivier et passage sur deux propriétés privées dont les maîtres des lieux nous avaient spécialement autorisé le passage. Retour sur les gras et descente sur Les Vans par le GR44, comme toujours belle journée et bonne ambiance.
 

Rochegude – Dolmen du tonnerre – 14 novembre 2023

Patrick Germa 14 participants 6.5 km +370
Mauvais début, la route de Rochegude est coupée et déviée par St Ambroix, la plaine vers Aubarine est plus qu’ humide donc nous prenons le sentier qui est fermé pour travaux et attaquons la longue montée de la rue des combes vers le dolmen du tonnerre et bien sûr nous tombons sur les travaux de mise en sécurité incendie qui consistent à tripler la largeur des voies existantes et à les aplanir à grand coup de brise roche. Après une recherche vaine du dolmen, redescente par la combe Escure, le sentier qui borde maintenant une grande réserve de gibier n’est plus entretenu. L’ arrivée de gros nuages annonçant un crépuscule précoce nous incite à couper droit sur le haut du village où nous nous perdons avec bonheur, nous remercions le soleil venu saluer la fin de cette randonnée pleine de surprises.

 

De Saint-Alban au Ranc des Biols – 10 novembre 2023

Jean-Marie Lamy 11 participants 15.5 km +200
Le départ est donné du parking en face du cimetière de St Alban. La joyeuse troupe de onze marcheurs traverse traverse le village et au pied du château vire à  gauche et entame la montée en pente douce(ce sera la seule difficulté de la journée) le ciel est couvert mais laissera passer de temps en temps  un rayon de soleil. Au court de notre ballade nous feront un petit détour pour aller voir la résurgence du barbouillet ou  nous avons pu admiré la pureté d’une eau bleu vert ainsi que quelques chutes d’eau. Plus tard nous laisserons l’aven du ramajédou de côté. Malgré les quelques gouttes de pluie transformant les sentiers pierreux en savonnettes , les erreurs de chemins( les sentiers ne sont pas balisés et peu fréquentés) la ballade fut agréable.
 

Saint-André – Chadouillet – 10 novembre 2023

Fabienne Fender 7 participants 5.5 km 2h00
Randonnée plaisir entre St André-de Cruzières et Chadouillet, vignes et garrigues, couleurs automnales, temps clair, belles lumières. Nous prenons le temps de visiter Chadouillet, ses maisons de village soigneusement rénovées, pleines de charme, propriétés aux arbres magnifiques. Retour par le chemin de la Claysse et des vignes colorées.
 

Castagnade – Banne – 7 novembre 2023

A 14 heures 23 participants à la randonnée sous la conduite de Simone et de Jean Guy s’élancent pour le tour des hameaux, une ronde de 5 km qui se termine à la salle des fêtes de Banne pour une castagnade où se trouvent déjà une trentaine de convives autour du feu de notre maître grilleur Bernard. D’un avis unanime l’équipe de René a choisi d’excellentes châtaignes et une cuisson parfaite compléta le plaisir de se noircir les doigts.
 

Courry – Le Reboul – 13 octobre 2023

Fabienne Fender 10 participants 5 km 2h00
Départ de la Courpatière pour le traditionnel circuit Courry- les Trois Pierres- Reboul dans la forêt de châtaigniers. Les arbres commencent à se parer des couleurs automnales, le sol et le chemin sont jonchés de belles châtaignes, la traversée de Reboul est toujours aussi plaisante, cette petite randonnée est idéale en ce beau mois d’octobre.
 

Seynes – Le mont Bouquet – 13 octobre 2023

Jean-Pierre Damay   5 participants 15 km  +550m
Tout d’abord merci à Daniel pour sa présence lors de cette randonnée. Je comprends la démotivation des organisateurs de marches. Toute cette énergie dépensée pour si peu de volontaires ? – je me retire …..

Temps couvert le matin, mais belles éclaircies dans la journée. Après la traversée de SEYNES, montée sur un DFCI et contournement du mont bouquet par la droite. Arrivée au Castellas et visite de cet ancien fort en ruine. Déjeuner sur place et départ pour le sommet du mont bouquet. Redescente sur Seynes. Belle journée.

 

Montselgues – Les chaos par les crêtes – 10 octobre 2023

René Pelin  8 participants 11 km +210 4h00

 

Ailhon – De grès et de pin – 6 octobre 2023

Jean-Marie Lamy nombreux participants 12 km +380 4h00

 

Montréal – Chemin des Fades – 6 octobre 2023

Fabienne Fender 9 participants 6 km +230 2h00
Nous empruntons les petites ruelles derrière l’église, avec un joli point de vue sur le viaduc de l’ancien chemin de fer et poursuivons en forêt sur un chemin ombragé, l’ancien chemin qui reliait Montréal à Largentière. Il fait toujours très chaud en ce début de mois d’octobre et ce parcours ombragé est bienvenu. Après un court retour sur la route de Sanilhac, nous rejoignons la forêt de pin entre Montréal et Laurac, calades, murs en pierre, draille, le parcours est varié, cette fois nous sommes sur le chemin qui reliait autrefois les villages de Montréal et Laurac et c’est lui qui nous ramène à notre point de départ.
 

Rosières – Les Faysses – 3 octobre 2023

Sylvia Eclercy 16 participants 8 km 2h30
Départ de la cave de Rosières en direction de la route de Vernon sur 1 km environ, nous empruntons un sentier nous faisant découvrir sur les hauteurs de Rosières les terrasses « Faysses » où la vigne règne sur des hectares. A travers ces vignobles nous arrivons au Domaine du Grangeon commune de Balbiac, spécialiste du Chatus cépage ancien typiquement cévenol. Après 2h30 de marches toujours au milieu de vignes nous rejoignons la cave. Petite balade sous une très chaude après-midi.
 

Berrias – Païolive – 29 septembre 2023

Fabienne Fender 20 participants 6.5 km
La température du jour est particulièrement élevée pour une fin septembre et l’ombre est rare sur cette randonnée, nous quittons Berrias direction le dolmen de La Lauze que nous avons un peu de mal à trouver, puis au niveau du lieu-dit les Gélis un petit sentier caillouteux nous emmène dans le Bois de Païolive, nous avons une personne en difficulté, heureusement le chemin finit sur la route d’Alès, ce qui lui permet d’attendre au bord de route qu’on vienne la récupérer en voiture. De notre côté nous nous enfonçons un peu plus dans le bois, environnement typique, murets en pierre, végétation un peu plus dense, un peu d’ombre enfin, sentier moins caillouteux, quelques trouées qui s’ouvrent sur de magnifiques panoramas, le retour se fait d’un bon pas. 
 

Courry – Foussinargues – 29 septembre 2023

Jean-Pierre Damay   5 participants 14 km  +380m
C’est par une belle journée ensoleillée que cette randonnée nous a conduit de COURRY à FOUSSINARGUES et retour. Dans la majorité de son parcours nous avons cheminé à l’ombre des grands châtaigniers et des chênes verts. Découvertes ou redécouverte des petits hameaux presque oubliés de Montagnac et Castillon. Plusieurs arrêts fraicheur au programme.. Ramassage de cèpes et petit ravitaillement dans un arrêt de bus à Foussinargues. Remontée sur Castillon et déjeuner mon espace sante sur invitation d’un autochtone retraité et correspondant du midi libre qui a eu la gentillesse de nous faire profiter de sa terrasse ombragée. et avec qui nous avons pu échanger sur ce petit lieu-dit, proche de l’extinction de sa population. Après une photo souvenir et une assurance de passer dans l’édition locale du midi libre, nous sommes repartis pour rejoindre Courry, toujours protégés par la canopée encore bien luxuriante en ce début d’automne.  Bonne ambiance générale, 
 

La viale – La garde-guérin – 26 septembre 2023

Sylvia Eclercy 22 participants 10 km
Des Vans nous empruntons le défilé du Chassezac depuis le pont de
Gravières jusqu’à Pied de Borne, route que certains découvrent. Direction Villefort pour rejoindre La Viale, petit hameau découvert en ruine et reconstruit. La Viale est un terme qui exprime une communion de vie inspirée par les Pères Jésuites. Nous démarrons notre rando depuis le parking réservé aux randonneurs à l’entrée du hameau, que nous traversons en respectant les lieux déserts, pour emprunter une belle et longue calade à travers bruyères et genets, nous faisant découvrir un magnifique décor de vallée et montagnes incrustés de petits hameaux. Nous arrivons sur le plateau de Prévenchères (Lozère) dans une végétation calcinée (peut-être un incendie ?). Nous rejoignons enfin l’un des plus beau village de France La Garde Guérin, un lieu stratégique au XII siècle situé sur le chemin de Régordane surplombant les gorges du Chassezac.
D’autres caminaires venus en voiture et Patrick grand sportif en vélo se rejoignent pour partager un repas excellent à l’auberge de la Régordane. La rando étant un aller-retour les marcheurs repartent vers La Viale. Très belle journée et très conviviale à refaire sur d’autres randonnées.
 

Le sentier des Lauzes – 22 septembre 2023

Daniel Doladille 15 participants 17 km
Vendredi 22 septembre, nous étions 15 à s’aventurer sur une belle boucle de 17 km dans le schiste glissant, les grimpettes rudes et les descentes caillouteuses. A notre arrivée à Saint Mélany, nous avons été accueillis par Jean-Rémi Durand Gasselin un des fondateurs du « Sentier des Lauzes ». Sa rencontre nous a permis de mieux comprendre le projet de l’association « Sur le sentier des lauzes » créée à la fin de l’année 2000. L’association regroupe une soixantaine de membres, habitants ou connaissant la vallée de la Drobie, artistes venus en résidence, ardéchois de souche ou d’adoption, résidents permanents et secondaires…tous persuadés d’avoir une grande chance de pouvoir vivre dans cette vallée. L’association organise rapidement des évènements pour sensibiliser les visiteurs «à regarder » le paysage et à prendre conscience de son évolution. Elle va créer aussi l’atelier refuge, une résidence d’artistes, implantée au milieu des châtaigniers et sur les terrasses pentues. Ces artistes vont créer des œuvres d’art sur le parcours. En même temps, l’association a installé des aménagements culturels, un théâtre en plein air étonnant par exemple ! Ce sentier mérite d’être fréquenté, c’est un beau témoignage de nos Cévennes d’Ardèche. A midi, nous faisions halte au village miniature du Ron des Fades. Encore une découverte étonnante ce petit village avec ses habitants lilliputiens, ses arbres taillés bonsaï et son parcours surprenant sous les châtaigniers. Dès la chapelle Saint Régis, nous entamons une longue descente difficile en passant par Dompnac le long du ruisseau de la Sueille.
 

Montselgues – Les tourbières – 22 septembre 2023

Fabienne Fender 17 participants 5 km 2h
Nous commençons par la visite de l’église du 12ème, de nombreux participants ne connaissant pas le site, nous échangeons un bon moment pour parler du village, de l’environnement, de la classification géosite du chaos granitique, puis nous empruntons la piste du plateau jusqu’aux tourbières. De nombreuses barrières nous empêchent de faire le circuit complet, mais le lieu reste un endroit exceptionnel et curieux , investi par un magnifique troupeau de moutons qui ajoute du charme au site, pas de droseras ni de sphaignes, les tourbières, par définition zone humide, sont sèches suite aux récentes canicules, mais malgré tout nous sommes enchantés. Retour par un petit sentier qui serpente à travers bois. Je suis contente d’avoir programmé cette sortie malgré la distance, mais déjà c’est un régal de monter là-haut, nous nous sommes arrêtés pour profiter du paysage, tout le monde était ravi.
 

Saint Paul – La claysse – Chadouillet – 19 septembre 2023

Patrick Germa 15 participants 15 km  +170m
Une boucle avec la Claysse en fil rouge: sa perte et ses résurgences, des petits paysages magiques, avant les étendues chaudes des gras rendues moites par les pluies. De nouvelles têtes redonnent le sourire au trésorier, les conversations vont bon train, comme si il y avait eu un manque estival, et ça c’est pas rien!.

 

Tour des combes de Banne – 15 septembre 2023

Patrick Germa 11 participants 14 km  +185m
Première de la saison. C’est avec grand plaisir que nous nous sommes retrouvés, des revenants en pleine forme et des participants assidus. Ensemble nous avons vu tous les affluents de la Ganière sans une goutte d’eau au grand désespoir de ce castor blotti au fond d’un trou en quête de liquide. La rivière seulement pointillée de flaques peu engageantes fait peine à voir. La remontée le long des combes de Banne chauffée par le vent de sud nous à fait comprendre que l’été n’est pas fini. Le Doulovy, le Frigolet puis St Paul et la Claysse qui n’a pas elle non plus échappée à l’évaporation.

 

 

 

 

 

SAISON  2023 – 2024

 

Pique-nique à la Vernède – 23 juin 2023

Le bureau   56 participants
Rassemblement de fin de saison et c’est au « Camping de la Vernède » un établissement à l’ancienne doté de tout le confort moderne, priorité aux toiles en liberté, le long du Chassezac à l’ombre des chênes verts et des Aulnes que nous prenons notre pique-nique traditionnel. Les sentiers vont nous manquer, les marcheurs vont se manquer, passons un bel été au frais et retrouvons nous plus marcheurs que jamais en septembre.
 
La conclusion revient à Jean Marie caminaïre assidu.

Ce matin-là le Chassezac déambulait avec nonchalance dans le décor apaisé de la commune de Gravières. Quelques rares tentes ou caravanes disséminées dans un sous-bois printanier témoignaient d’une discrète présence humaine. Deux perdrix insouciantes se risquaient à un vol erratique dessinant des arabesques démentielles dans un ciel étonné d’être si bleu. Et puis soudain l’improbable est arrivé. Ce qui semblait impossible devait se réaliser. Le silence a éclaté. Une horde de joyeux drilles s’annonçait. C’étaient les Caminaïres.

Difficile de déterminer avec précision quels étaient les plus facétieux d’entre eux. L’apéritif devait d’ailleurs lisser d’entrée de jeux toute nuance comportementale. Le caminaïre est facilement désinhibé. D’autant que ce jour-là la bande avait eu recours à la redoutable ‘’Marquisette’’. Etrange breuvage consistant à mélanger différents alcools. Ce cocktail est un véritable explosif. Il n’a pu être mis au point que dans une poudrerie. Arrivant le dernier j’ai donc été accueilli par un aréopage de caminaïres enthousiastes et hilares. Heureusement, Ida était présente. Ses cent ans irradiaient une sagesse rassurante et son regard posé avec tendresse sur cette agitation bon enfant témoignait de son amusement.

Alignés le long de longues tables disposées en L, les 56 caminaïres présents, soit plus de la moitié des effectifs annoncés sur la feuille de match, pouvaient commencer leurs agapes et se raconter des histoires… de caminaïres. Certains évoquaient des balades qui semblaient déjà tellement lointaines. Quelques-uns entrainaient leurs interlocuteurs au fond des Concluses pour en remonter des impressions jamais partagées ou au contraire retrouvaient avec enchantement l’incantation offerte par la vue plongeante sur le château de Voguë en mars dernier. D’autres déploraient encore le souffle d’un Mistral glacial et rarement conciliant qui s’était invité dans de nombreuses sorties. Mais ce sont les chevaux camarguais qui semblaient rester le souvenir le plus marquant pour beaucoup. Leur galop courait encore dans leur regard. C’est à Marcel, un chef de bande aimant partager ses passions, qu’ils devaient cette escapade loin de notre ambiance ardéchoise.

Installé quasiment au milieu de notre banquet comme le chef d’un village gaulois, Daniel Doladille écoutait, mais Daniel aime surtout raconter. Il nous parlait cette fois de sa commune, c’est-à-dire de l’histoire et du paysage qui nous entouraient. La nature semblait attentive à son discours. Daniel est un conteur qui sait redonner vie à ce qui a disparu. A partir des vestiges d’un vieux pont dont il ne reste plus qu’un pilier décharné dont on imagine les combats pathétiques pour résister aux assauts répétés des crues, il nous rappelait ce que fût son rôle dans l’économie de la région, de la maitrise du Chassezac pour irriguer jadis les champs environnants, de la vie des riverains pour qui seul l’avenir immédiat avait un sens.

Mais le caminaïre n’aime pas rester assis trop longtemps. Il a besoin de bouger. Les plus téméraires ou plus prosaïquement ceux qui n’avaient pas oublié leur maillot étaient allés profiter de la rivière. L’eau était calme, le courant à peine perceptible. Les arbres qui dominaient la berge opposée s’y reflétaient comme un lavis ondulant en harmonie avec le mouvement régulier des nageurs. D’autres en revanche avaient préféré se reposer sur des transats en s’y abandonnant avec la lassitude des marcheurs épuisés par une longue excursion qu’ils n’avaient pas vraiment faite. Mais la véritable animation de l’après-midi devait se dérouler ailleurs. Juste à côté, sur un bout de chemin boursoufflé par les pluies récentes que des pneus irrespectueux semblaient s’être amusés à raviner de manière anarchique. Il s’agissait d’un ersatz de boulodrome. Qui n’a pas assisté à une partie opposant Jean-Pierre à Jean-Marie ignore tout de la pétanque. Surtout quand Jean-Marie expliquait l’importance de la moyenne portée sur ce terrain à sa partenaire Brigitte qui lui répondait qu’en Belgique on ne jouait pas comme ça. De son côté Jean-Pierre à la réputation d’artilleur reconnue et redoutée sur tous boulodromes bien au-delà du Serre de Barre arrosait copieusement le terrain de tirs aléatoires qui provoquait chez lui une hilarité communicative. Jean-Marie au jeu toujours maitrisé essayait encore de convaincre sa partenaire de l’efficacité de sa technique jusqu’au moment où cette dernière réalisa un point improbable. Aussitôt le visage d’Ida qui suivait la partie calée dans son fauteuil s’illumina. Elle regarda le jeu en pointant son doigt vers la boule magique tout en disant à haute voix avec une pointe de malice et une fierté évidente pour que tous puissent l’entendre ; ‘’C’est ma fille’’, ‘’c’est son point’’.

C’est ainsi que le temps s’était écoulé lors de ce déjeuner de fin de saison. L’essentiel pour les caminaïres étant avant tout de se retrouver, de partager des moments sans importance qui sont pourtant essentiels, d’évoquer des paysages et des ambiances vécues ensemble qu’ils collectionnent dans leur mémoire comme d’autres des cartes postales dans des cartons. Ils les revivent en les racontant. Mais ils savaient ce jour-là que les souvenirs des excursions de l’année seraient très prochainement recouverts par de nouvelles escapades, alors ils anticipaient déjà la saison à venir. Gageons que Sylvia, Patrick, Jean-Pierre et d’autres encore ont déjà dans leurs sacs à dos de nouveaux parcours à nous proposer. Tous les caminaïres les remercient pour leur dévouement et leur implication.

 

Malons – La garde de dieu – 20 juin 2023

Sylvia Eclercy   10 participants 12 km  +350m
La dernière de la saison, c’est à Malons que ça se passe, salués par un Rafale en rase pins et nargués par les Girolles naissantes qui peuplent les talus des chemins forestiers que nous empruntons vers « la garde de dieu » une croix imposante entourée de parcelles de bouleaux perdues au milieu des résineux comme une taïga gardoise. Plus tard nous décidons de rallier par un joli petit sentier au fond du bois puis en balcon une curiosité d’une autre contrée, des Menhir ! Comme un petit air de Brocéliande. Ce sont enfin des hêtres qui nous servent de siège pour le pique-nique. Après ce long voyage et le tour des essences de cette immense « forêt du Mas de l’ ayre » retour par la route forestière dont les talus sont encore parsemés de taches orange. Une belle sortie ombragée par une chaude matinée pour clore 2022/2023.

 

 

 

Collias – Gorges du Gardon – 16 juin 2023

René Pelin 18 participants 10 km  +185m
Dernier vendredi de la saison, le soleil et la chaleur sont enfin là, surtout dans la première moitié de cette boucle inédite où nous traversons la garigue gardoise et ses trop rares ombrages. Après une descente technique mais sans danger, pause de midi au bord de l’eau à l’ombre bienvenue des Aulnes parés de leur nouvelles feuilles. Après une brève sieste le cheminement repris le long du Gardon entre sous bois et bord de rivière d’où nous lorgnons avec envie la fraicheur, le lieu est tellement propice à la baignade que certains n’hésitent pas, sous l’œil envieux de leurs compagnons de chemin. Cette sortie vaut bien la célèbre tirade de J. Chirac : « Putain, c’est loin ! … mais c’est beau ».

 

Autour de Faugères – 2 juin 2023

Jean-Pierre Damay   7 participants 15.5 km  +450m
Le beau temps était au rendez-vous en ce premier vendredi du mois, pour une balade inédite récupérée sur base rando. Malgré le peu de participants, l’ambiance était au rendez-vous. Cette randonnée avait la particularité d’emprunter bien des morceaux de sentiers déjà utilisés et beaucoup de participants avaient une impression de déjà vu ou déjà fait… . Cependant certains passages étaient nouveaux et ce fut une très belle aventure d’un jour. Après notre départ de Brès, direction Gratte puis remontée sur chalvêches et la pierre plantée, descente sur Estivajol et ensuite ce sont une succession de lieu-dits que nous avons découvert ou redécouvert  pour finir au bord de la rivière des salindres qui nous a dévoilé un superbe spectacle avec ses cascades au travers des roches calcaires. 
 

Banne – Les Boutés – 2 juin 2023

Simone Germa  5 participants 5 km 2h
Nous sommes surpris, personne ou presque au rendez-vous de Banne, pourtant le ciel est dégagé du moins à cette heure et la météo optimiste pour la matinée. Nous empruntons le chemin haut des Boutés en milieu calcaire s’il en est, mais à mi-chemin de la merveille qu’est la fontaine aux oiseaux d’abord trois gouttes puis grondement de tonnerre, enfin averse moyenne et tonnerre plus violent, le ciel se bouche encore, nous décidons d’un demi tour car la bonne vieille est connue pour ses coups de foudre mais il n’en sera rien. 

Saint Brès – Les remparts de Dieusse – 19 mai 2023

Fabienne Fender 17 participants 4.5 km 2h
Nous commençons par la visite de l’église de St Brès, exceptionnellement ouverte en raison de préparatifs d’un prochain concert, puis nous prenons le chemin de Dieusse, sous un soleil ardent, heureusement le circuit se poursuit le plus souvent à l’ombre des chênes verts, sur le « chemin royal », crée ou amélioré dans la contrainte pour le passage des troupes du roi Louis XIV. Nous longeons un long mur de pierre couronné de pierres posées sur tranches, d’où le terme remparts de Dieusse, et nous terminons notre randonnée sur un plaisant chemin forestier bordé d’une belle variété de fleurs sauvages.
 

Rochegude – Grotte des camisards – 19 mai 2023

Fabienne Fender 7 participants 5 km+1.5 de visite  2h30
Randonnée riche en découvertes et sensations, grotte des Camisards qui a été un refuge pour les protestants, sentier d’interprétation à travers des faïsses remises en valeur, capitelles, puits mural, source de Pessine…Nous terminons par une visite du village, ses rues médiévales fleuries, ses bâtisses imposantes rénovées avec soin. En arrivant aux voitures nous avons la chance de croiser le maire, pas avare de son temps et tout sourire pour nous parler de son magnifique village, de son histoire, de ses habitants, pour notre plus grand plaisir.
 

Les crêtes de Saint André – 16 mai 2023

Olivier Audran 4 participants 11 km  +265
« Nous n’étions que 4 participants, Mais bien sur que les meilleurs. Randonnée agréable, par un grand soleil, mais par grand vent. Mais ce vent nous a permis d’admirer en haut des crêtes deux magnifiques paysages bien dégagés, l’un Ardéchois l’autre Gardois. A noter une descente, en fin de randonnée, très rapide mais très accidentée, ressemblant plus à une ravine qu’à un chemin. »
 

Altier – Le sentier des sculptures – 12 mai 2023

Daniel Doladille 14 participants 14 km  +495
Ce vendredi 12 mai, j’étais dans ma Lozère natale pour 14 km de découverte dans un décor sauvage et loin des agitations du monde moderne. Cette randonnée sera faite de contraste et de questionnement. Dès le départ du sentier, posées dans un décor sauvage et presque silencieux, les sculptures contemporaines nous interpellent. Chacun observe, se questionne, aime ou n’aime pas…On peut dire que l’association « Sculptures en Liberté » a eu l’audace de proposer l’art au cœur du village d’Altier. Une belle initiative ! Le sentier traverse le hameau du Grand Altier dominé par une ruine de château féodal. Ici les maisons en schistes qui s’imbriquent dans les rochers semblent presque en équilibre dans cette pente abrupte. Pas un bruit, aucune activité, pas une présence humaine…tout semble figé !  Puis nous suivons un petit ruisseau jusqu’au hameau du Fossat, une marche presque musicale, agréable, apaisante…Nous croisons de vieux châtaigniers majestueux qui nous rappellent l’importance de l’arbre à pain cévenol ! Certains d’entre eux ont subi les flammes d’un écobuage incontrôlé mais par miracle la vie est toujours là. Ils résistent ! Y aurait-il de la vie encore au détour du sentier ? Pas certain !  Et le repas sera pris au Fossat, hameau presque en ruine, étonnamment désert et silencieux ! Cà et là des maisons délabrées, de vieilles portes définitivement fermées. C’est bien là, le résultat de l’exode rural qui a commencé vers les années 60.  Puis, le groupe traverse une lande rase sous un ciel gris menaçant. De là, un paysage grandiose s’ouvre vers le sud, allant jusqu’au sommet du Mont Lozère. Des tâches verdoyantes signalent une agriculture d’élevage encore présente le long de la faille d’Orcieres. Un clin d’œil positif !  Peut-être me trouverez vous pessimiste aujourd’hui ! Oui, j’éprouve ce jour une mélancolie profonde en traversant des paysages ou des villages complètement différents de ce que j’ai connus dans mon enfance. Je ne retrouve plus la vie que j’aimais, les amis, les bruits, les odeurs, les cris, les enfants, les troupeaux…
J’ai pu quand même vous raconter mon pays avec tout mon cœur et ce fut mon grand bonheur!

 

Joie et émotions merci Daniel !

Païolive – La Gleysasse – 12 mai 2023

Fabienne Fender 13 participants 5 km  2h30
Randonnée dans le bois de Païolive au départ du parking de l’Ours et du Lion, direction St Eugène, la Gleysasse, les Trois Seigneurs, dans un enchevêtrement de roches où apparaissent failles, cavités, rochers ruiniformes, passages insolites…Le bois de Païolive, surnommé le bois des fées est un lieu sauvage, il y plane parfois une ambiance mystérieuse, en tous cas il nous aura enchanté une fois de plus.
 

Pied de Borne – Le canal de la Viale – 9 mai 2023

Daniel Doladille 6 participants 10 km  +495
Mardi 9 mai, nous étions 6 à découvrir le beau sentier de la Viale…Ce sentier démarre au-dessus de la rivière ALTIER, sous le hameau de La VIALE, après Pied de Borne. On suit d’abord l’ancien canal de plus de 10 km de long allant jusqu’à Planchamp. Ce canal construit au milieu du XIXè siècle sur le flanc d’une montagne abrupte granitique est un véritable ouvrage d’art soutenu par des impressionnantes murailles toutes en pierres sèches. Nos paysans bâtisseurs devaient avoir du courage et un grand savoir-faire pour faire couler l’eau en suivant la courbe de niveau, en gardant une pente de 1 mm par mètre pour éviter l’érosion. Le canal était mis en eau de la mi-avril à la mi-octobre. Les propriétaires étaient chargés de l’entretien et des grosses réparations. Un cantonnier était embauché pour la surveillance régulière. Il sera abandonné dans les années 50 je crois. Après un parcours tout plat et fort agréable, il nous fallait atteindre le hameau du Mont par un sentier raide, sportif ! Mais nos marcheurs avaient la forme ! Puis nous rejoignions le hameau de la Viale par une belle calade. La Viale est depuis 1968 un lieu de prière, de retraite spirituelle et de paix appartenant à une communauté jésuite…Chaque année des centaines de personnes viennent se ressourcer ici.
 

Saint Pierre Saint Jean – Chasse Gardée – 5 mai 2023

Jean-François & Gloria 16 participants 16 km  +450
« Initialement programmée le 14 avril dernier et reportée pour cause de mauvaises conditions météorologiques, cette randonnée, dont l’intitulé pouvait laisser place à diverses interprétations dont l’une était, dit on, l’extrême jalousie d’un caminaire quant aux  imprudentes approches faites pas d’autres caminaires masculins vers sa charmante épouse, cette randonnée avait donc lieu en cette magnifique journée ensoleillée du 5 mai. Gloria et Jean-François, animateurs autochtones, avaient donc donné rendez-vous aux courageux volontaires de cette sortie, 16 km, 464m de dénivelé et près de 4h30 de marche, au pied de la très belle petite église de la moitié du 19 siècle en moellons de grès rouge de Saint Pierre le Déchausselat à 9 heures. Nous étions donc 16 au départ, 11 femmes et 5 hommes, confirmant ainsi malheureusement la supériorité féminine dans ce domaine, à nous lancer le cœur joyeux dans cette nouvelle aventure. Avant de partir, Jean-François tenait à remercier publiquement Jean-Pierre d’avoir déprogrammé sa randonnée prévue ce 5 mai pour laisser ce créneau disponible. Ce geste chevaleresque et de grande classe prouvait, si besoin en était, la grande complicité et solidarité entre la gendarmerie et la police nationales, attestées par les nombreuses et récurrentes  images télévisuelles du rétablissement de l’ordre public dans les manifestations contre la réforme des retraites par ces serviteurs de la République. Nous attaquions notre parcours par un petit chemin descendant assez technique et régulièrement visité par nos amis sangliers 🐗 qui nous amena au lieu dit « le clos » puis par une joli sentier longeant une prairie vers le cœur du village de Saint Pierre dit « la combe » avec ses très anciennes maison de grès, dont l’une datant de la moitié du 15 ème siècle. Nous empruntions ensuite une longue descente sur une jolie callade traversant un petit ruisseau « le rieu » très peu ruisselant déjà en ce début du mois de mai… Marchant sur des sentiers pierreux en majorité de schiste, au grand désespoir d’un certain  « Bernard. E », le groupe après quelques arrêts techniques de la gente féminine remontait ensuite sous « le clapeyrol » par un chemin à fort dénivelé toujours au grand désespoir de « Bernard.E ». Après une partie très technique mais courte de descente, le groupe empruntait quelques centaines de mètres la route montant à Saint Pierre et longeant la rivière « la Surre »pour attaquer juste après la maison dite « la fabrique » une très jolie montée rejoignant la route de Chambonas à Champval. Cette partie d’itinéraire plus « plate » permettait aux caminaires de lever les yeux pour admirer le spectacle des couleurs de la flore du printemps et des merveilleuses senteurs les accompagnant. Après le passage du ruisseau, lui aussi très peu ruisselant de « Feyrerolle » le groupe, dans lequel certains manifestaient quelques signes de fatigue, ou de besoin de se sustenter, enchaînait une montée longue mais sans difficulté à l’ombre de sapins pour parvenir à la route montant sur Seyras. Traversant cet itinéraire de grand passage avec prudence les courageux caminaires rejoignaient, par un joli chemin à peine marqué et au milieu de hautes herbes 🌿, la haut Montachard et la mairie des Salelles. C’est ici que Gloria et Jean-François invitait le groupe à se poser pour déjeuner à l’ombre ou au soleil sur un très bel emplacement avec des bancs et tables en pierre mis gracieusement à la disposition du public par la municipalité des Salelles, qui tenait, hasard du calendrier, une studieuse réunion de son conseil municipal avec un apéritif « dejeûnatoire » en plein air… Nous étions rejoints à cet endroit par Daniela venue gentiment nous apporter du réconfort avec quelques bouteilles de champagne frais, son péché mignon avoua-t-elle… Après ce moment de repos et festif, il fallait repartir pour rejoindre Saint-Pierre et son église… Il devait rester un peu plus de 5 km et le groupe, c’était prévu, allait perdre 6 de ses vaillants caminaires qui allaient être véhiculés à deux reprises par le VW Tiroc de la charmante Daniela. Avant cette scission le groupe posait pour l’éternité via l’art photographique de notre cher Léo, qui était récupéré en véhicule lui aussi par sa compagne Yolande. Attila, jeune chienne marathonienne nous suivant depuis notre départ et vraisemblablement sous le charme de Léo, était ramenée par ses soins et en véhicule jusqu’à Saint Pierre. Les 10 caminaires restant, 7 femmes et 3 hommes, repartaient donc toujours le cœur joyeux, en longeant la route de Seyras par un sentier avant de descendre doucement des petites routes bitumées, chemin de la « Brugère » menant à Seyras puis chemin du « Redoussas » qui était quitté pour emprunter à nouveau un sentier descendant de pierres de schiste ou l’on retrouvait en aval le ruisseau du « Ressaladier » et une belle levade. Forcément après une descente il devait y avoir une… Ce qui fut fait tranquillement mais sûrement, sans les reproches d’un certain « Bernard.E » nous ayant quitté à la mairie des Salelles et déjà en approche horizontale à la recherche de Morphée après sa douche au moment de cette ascension. Notre périple se terminait par un chemin montant mais confortable entouré de vignes de cépage Gamay puis un dernier sentier nous ramenant à la « Combe » avant d’emprunter la dernière petite difficulté montante de la route de l’Eglise et son point final de retour. Le groupe, toujours le cœur joyeux et les jambes à peine meurtries se séparait alors avec tristesse mais pour mieux se retrouver dans de nouvelles « caminairades » avec, pour une fois, les mêmes statiques du parcours que celles annoncées sur le programme. « Ne prenez pas la vie au sérieux, de toute façon vous n’en sortirez pas vivant » Bernard Fontenelle, écrivain français.
 

Saint Alban Auriolles – Le Terme de Lut – 5 mai 2023

Fabienne Fender 11 participants 6 km  2h30
Au départ le chemin est commun au circuit des falaises de Lunel, puis nous bifurquons vers Champelplot dans un environnement mi-ombragé typique du calcaire. Nous redescendons vers la plaine agricole jusqu’au Chassezac que nous longeons dans les herbes hautes pour arriver enfin au Terme de Lut, borne des alluvions en provençal, qui marquait jadis la limite entre St Alban sous Sampzon et Auriolles, un dernier arrêt à « l’oratoire » et c’est le retour au village.
 

Grospierres – Les crêtes des serres – 2 mai 2023

Sylvia Eclercy   10 participants 10 km  +280m
Départ de la Mairie de Grospierres par une belle et longue montée de chênes verts, de cades, et surtout d’une bonne odeur de thym en fleur, dominant les gorges du Chassezac et de Labeaume, jusqu’à la combe de Bonne Fille. Détour vers un très beau dolmen restauré, puis en direction de la « Chapelle Notre Dame des Songes », puis sur la résurgence de Font Vive avec son eau verte, où nous avons pu pique-niquer les pieds dans l’eau. Reprise de la rando par la route d’où l’on aperçois les ruines du village du Chastelas ancien Grospierres. Retour sous un beau soleil déjà très chaud.

 
 

Fête de la Rando – Ste Marguerite Lafigères – 1 mai 2023

Les caminaïres
Belle journée qui s’annonce et c’est tant mieux, il aurait été dommage de se priver des paysages et du patrimoine de ces lieux en compagnie de plus de 200 marcheurs certes occasionnels, mais aussi d’une vingtaine de Caminaïres actuels, anciens et même un ex-président. Nous était échu deux accompagnements, un le matin au Moulin Soulier sortie très appréciée des 45 participants vers ce vestige du XIX siècle et le Beal qui le contourne.
L’autre après un repas en musique fut à Feyrerolles le très beau sentier des châtaigneraies qui domine la Borne avec ses évocations et ses panoramas qui ont émerveillé les 31 marcheurs. Une superbe journée terminée au pays des Fées.
 

Les sources du Tarn – Pic Cassini – 28 avril 2023

René Pelin 10 participants 16 km  +400
Belle coste, au Mas camargues, un ensemble bâti connu dès le 15eme siècle qui fut un lieu d’agropastoralisme grand d’une centaine d’hectares jusqu’à la Grande guerre, nous attaquons la plaine du haut Tarn où nous trouvons une multitude de sources et trous d’eau. Retour par le Pic Cassini 1680m, point 0,0 du maillage géodésique de la France, après le rocher de l’aigle nous longeons La tête de bœuf jusqu’à boucler la randonnée.

 

Planzolles – Les hameaux – 28 avril 2023

Fabienne Fender 13 participants 5 km  2h30

Circuit plaisant et printanier de l’église de Planzolles à Gibon, puis Cédat et retour par Le Cellier, souvent ombragé, peu de dénivelé mis à part un petit effort en fin de parcours, belles pierres, belles vues, verdure et prés fleuris, nous sommes conquis par Planzolles et ses environs.

 

Brès – Le Villaret – 25 avril 2023

Sylvia Eclercy   13 participants 11 km  +365m
Départ de l’église à Brès, sortie du village sur des sentiers de pays entre chênes, sapins et châtaigniers, petite montée jusqu’au hameau des Termes puis descente vers le petit pont de pierre traversant « le ruisseau du pont ». Grande montée jusqu’à Saint Jean de Pourcharesse, que nous traversons devant sa belle église à « clocher peigne » et à la sortie du village devant un énorme châtaignier de plus de 300 ans. Direction Le Villaret : belle surprise une grande bâtisse en pierre compose ce hameau, mais que de belles plantes et fleurs, nous sommes en admiration également du panorama sur les monts d’Ardèche et Lozère mais les meilleures choses ayant aussi une fin, nous prenons une grande piste pour redescendre sur Brès.

 

 

Banne – La reco surprise – 18 avril 2023

Johanna et Simone   2 participantes 10 km  4h30
Une belle surprise autour de Banne
 

Portes – La tour de Peyrerol – 11 avril 2023

Marie et Dominique   12 participants 12.5 km  4h30
Départ du « Château de Portes », vaisseau des Cévennes, après quelques informations sur son histoire arrêt au cimetière du village pour y repérer les tombes spécifiques faites de tôle ouvragée, qui vaudront un plus long arrêt au retour. La progression permet d’admirer au loin les hautes Cévennes avec, en contrepoint, au fond de la vallée, le village de La Vernarède. C’est à la rencontre de vestiges miniers importants que seront évoqués la montée des wagonnets de charbon et le contournement de la colline pour livrer vers La Grand Combe le minerai. Autre paysage à l’époque lorsque l’activité industrielle battait son plein au début du XXème siècle. Après le Mas Peyrerol, une longue descente douce, bordée par endroit de bruyère blanche en fleurs, conduira à la remontée « solide » sur le versant opposé, à travers ronces, genets et pierraille. Le pique nique devancera la poursuite jusqu’à la Tour de Peyrerol où certains auraient préféré manger tant la vue et le nombre d’informations sur le passé minier furent appréciés. Retour tranquille jusqu’au château après une journée agréable à chacun.
 

Barjac – Les dolmens de la Devèze – 7 avril 2023

Jean-Pierre Damay   6 participants 15 km  +300m
C’est par un beau ciel sans nuage, que nous avons débuté notre marche depuis Barjac. Comme c’était le traditionnel weekend de pâques ou se déroule la grande foire à la brocante de la ville, nous avons du anticipé pour nous stationner et rejoindre un parking où, heureusement, à cette heure matinale, il restait encore de la place. Le trajet se composait pratiquement en deux parties, la moitié en montant et l’autre en descendant. Nous avons pu découvrir les vestiges des derniers dolmens, à travers une forêt composée principalement de chênes et de résineux.  Bonne ambiance sur le parcours. Déjeuner à proximité d’une ancienne maison forestière. Au retour traversée des rues anciennes de Barjac. 

 

Ribes – Les tombes rupestres – 7 avril 2023

Fabienne Fender 14 participants 5.6 km  2h30
Petite randonnée ensoleillée au-dessus de Ribes, village typique de la vallée Beaume- Drobie. La piste traverse une forêt de pins jonchée de bois mort suite à des travaux forestiers il y a quelques années déjà, et nous conduit aux tombes rupestres de la Plaine, au-dessus de la chèvrerie du Serre. Puis c’est la descente jusqu’à la piste de Prades, un sentier bordé de murets nous ramène au hameau de Labeaume, découverte d’une magnifique fontaine, belle vue sur la rivière et c’est le retour aux voitures.
 

Boucle du bois de Chabanet – 4 avril 2023

Corinne et Olivier   9 participants 10 km  3h00
Belle randonnée dénichée sur « visu gpx «  alternant paysages de vignes et bouts de gras, sans oublier le recueillement sur les dolmens de nos grands grands ancêtres. A noter la rencontre surprise avec 2 chevreuils ou biches. Suite à un incident technique, pas de photographie du groupe pour immortaliser ces instants.

Faugères – La pierre plantée – 31 mars 2023

Fabienne Fender   8 participants 6.8 km  3h20
Nous nous attardons à la Pierre Plantée, menhir du néolithique de 2m70, christianisé par la suite d’où la croix et les inscriptions taillées dans le grès. La randonnée se poursuit par Estivajols jusqu’à la piste de Chabrolières, avec quelques poses de botanique, domaine de Marie-Noëlle. Puis nous remontons sur Faugères par le joli hameau de Sarreméjanne. Le vent s’est levé et nous arrivons juste à temps aux voitures avant une petite averse plutôt fraîche.
 

Payzac – Le pont du régent – 28 mars 2023

Sylvia Eclercy   18 participants 9.5 km  +200m
Départ de Payzac direction le Girbon par une belle calade entre pins maritimes, châtaigniers et bruyères jusqu’au joli Pont du Régent que nous ne traversons pas, pour continuer en montée jusqu’au hameau du Barsac, joli village que nous prenons le temps de partiellement visiter. Nous repartons par des sentiers bordés de vignes et oliviers pour une boucle entre les hameaux « Les Plantades, Espit, La Rouache et le Barsac pour compléter sa visite puis retour entre chemins et routes jusqu’à Payzac. Très belle après-midi, quelques chanceux ont pu cueillir des morilles.
 

Le petit âne bleu – La Prade – 21 mars 2023

Véronique Roux   12 participants 7 km  2h30
Véronique nous repropose une boucle dans l’univers où elle et Marie aiment se perdre, tellement beau, calme et isolé. Même si des petits bouts de ce sentier sont connus, ils diffèrent au fil des saisons et c’est toujours une belle escapade qui nous est proposée dans ce secteur où nous ne devons pas sous estimer les dénivelés surtout par temps chauds et cette année elle nous le propose à l’envers.
 

Voguë – Le plateau des gras – 17 mars 2023

Sylvia Eclercy   15 participants 14.5 km  +350m
Départ du cimetière de Vogüé , nous surplombons le château fort fondé au XII siècle direction la chapelle de Saint Cerice jusqu’à la carrière Giraud de la  » pierre bleue ». Nous suivons notre GPS sur un sentier direction le hameau Les Chazes. Nous traversons différents chemins fréquentés par les chasseurs pour arriver sur les plateaux des gras, dans une végétation calcinée, tristement lunaire due à un incendie volontaire dont on se souviendra longtemps. Nous découvrons à l’horizon la zone artisanale de Lavilledieu. Nous continuons sous un soleil voilé, mais présent, venté par moment pour arriver au plus haut plateau dominant toute la vallée, toujours au milieu de ces genévriers cades et chênes calcinés. Nous redescendons vers Vogüé sur un sentier très ardéchois. Belle balade et découverte pour beaucoup d’entre nous.

 

 

St Paul – Le Frigolet – 17 mars 2023

Corinne et Olivier   19 participants 5.5 km  2h00

Après un comptage rigoureux des participants, nous démarrons notre rando par une « grimpette » qui nous mène du parking de la pharmacie de st Paul jusqu’à la croix rouge en passant par la Brousse et les Monèdes. Sur la route de la Gadilhe, une superbe vue sur le hameau du Frigolet nous récompense de nos efforts. Après quelques arrêts photos pour parfaire notre connaissance des orchis nous redescendons tranquillement vers le parking. Temps moyen mais une bonne humeur du groupe tout au long parcours.

 

Le petit âne bleu – 10 mars 2023

Véronique Roux   13 participants 5 km  2h30
Ce matin n’est pas très engageant petit grésil sur Malbosc, mais c’est trop tard, on verra bien, et on a vu un soleil et son cortège venteux. Route forestière détrempée, belles flaques, puis excellente ensuite, des conversations s’installent, de la bonne humeur, et la belle forêt de pins sur un tapis de fougères sèches, les poules toujours présentes dans cette ferme improbable sans leurs chiens de gardes, les beaux Patous surveillants de l’étal de légumes étaient absents aussi. Une agréable petite sortie, comme toujours dans ce secteur.
 

St Genest de Beauzon – Chabrolières – 7 mars 2023

Sylvia Eclercy   11 participants 10 km  +300m
Nous démarrons la rando direction Fayolle sous une pluie fine, mais sommes résolus. Nous empruntons un chemin forestier bien balisé jusqu’à la grange cistercienne de  » Chabrolières  » patrimoine d’Ardèche. Nous rejoignons un sentier très fréquenté par les sangliers puis sur une calade d’une quarantaine de marches le GR direction Faugères. Nous ne faisons pas de halte à la Pierre Planté car nous sommes trempés et pressés de reprendre le sentier direction Estivajol ce qui nous ramène à notre point de départ. Dommage nous sommes déçus car nous n’avons pas pu apprécier le paysage dans cette brume de pluie. A refaire.
 

St Alban Auriolles du versant au Chassezac – 3 mars 2023

Fabienne Fender   22 participants 6 km  2h30
Nous traversons le vieux village, son église du 18ème, ses ruelles étroites, ses hautes façades en pierre, direction le château de Baumefort et le versant orienté Sud, que nous longeons au-dessus de la Combe Laurent. Le soleil nous accompagne pour notre plus grand plaisir. Après un passage dans une zone de belles propriétés au milieu des blocs calcaires, nous redescendons par la forêt vers la départementale, face au pont sur le Chassezac. Nous longeons la lône, bras secondaire de la rivière, zone de marais jonchée de squelettes d’arbres morts, de racines noueuses, environnement presque hostile. Le retour se fait le long des vignes et des pêchers sur le point de fleurir.
 

La molette – Ste Appolonie – Payzac – 3 mars 2023

Sylvia Eclercy   16 participants 14 km  +400m
Du parking de l’ARTI BEACH guinguette sur le Chassezac nous rejoignons le chemin de la Molette, nom de la « Demeure château » en rénovation. Ici nous prenons le sentier de randonnée et une longue et belle montée vers Le Bosc que nous traversons pour rejoindre la chapelle Ste Appolonie. Nous en redescendons côté des Assions village pour reprendre le sentier de la Boutonette jusqu’à Payzac que nous laissons pour la direction des hameaux du Plantier, Les Salles afin de rejoindre Fude pour le retour sur la Molette. Nous avons apprécié cette belle journée, pour certains une découverte et comme dit Jean Pierre  » bonne ambiance comme à l’accoutumée ».
 

Les Assions – Pont de la Boutonette – 28 février 2023

Sylvia Eclercy   8 participants 10.5 km  +300m
Départ de la salle des fêtes des Assions, en direction du pont de la Boutonette, puis montée entre châtaigniers et chênes jusqu’à Champetier Haut et vers Payzac ou l’on aperçoit la belle église aux 4 cloches, puis Gramayze, Chazalet jusqu’à Téraube. Nous traversons le village en direction d’une calade très humide en montée sur Fude où nous reprenons le GR en contournant la chapelle de Ste Appolonie.
 

Banne – Les crêpes – 22 février 2023

Simone Germa/les Caminaïres   plus de 60 participants
En préambule à une partie de crêpes la balade au château par les Soulières et le pré des Lèbres pourtant classique fut pour certains une découverte preuve du renouvellement des effectifs. Dans la salle des fêtes, une installation conséquente les attendaient, les amis de st Paul testaient leur crêpière flambant neuve qui eu un énorme succès au point que certains n’y eurent pas droit, heureusement les pâtisseries et les confitures personnelles nous ont avantageusement régalées ce fut une excellente  fin d’après midi.
 

Saint-Paul – La chapelle Saint Sébastien – 17 février 2023

Fabienne Fender   14 participants 4 km  2h15
Nous partons de la balise col du grand châtaignier sur la route de Gagnières, direction Pierre Morte. Randonnée volontairement courte aujourd’hui pour prendre tout le temps nécessaire pour monter à la chapelle, profiter de la vue panoramique, prendre du temps aux tables d’orientation, profiter du soleil, la journée est lumineuse, la température printanière, nous prenons vraiment du plaisir. Retour par la piste utilisée par les véhicules qui montent au plateau d’envol des parapentes. 
 

Méjanes le Clap – Tour du serre de Vambelle – 3 février 2023

Jean-Pierre Damay   ? participants 16 km  +480m

Sous une fraicheur matinale, mais avec un beau soleil qui nous a accompagné toute la journée, nous avons débuté cette randonnée. Ce n’était pas vraiment une randonnée pour découvrir des sites remarquables. Cependant, nous avons pu voir, après quelques kilomètres, un charnier aménagé et grillagé dans lequel les vautours percnoptères et les corbeaux pouvaient se nourrir de cadavres d’animaux déposés spécialement à leur intention. Après une partie rectiligne, mais un peu difficile (montées ardues et descentes dans les cailloux), nous avons rejoint le fond de la vallée où coule le ruisseau de Peyrol. Puis il a fallu remonter pour atteindre le point le plus haut de la journée, le serre de Fons, ou une vue imprenable sur le mont Ventoux et les neiges alpines nous a été offerte. Bonne ambiance comme à l’accoutumée.

 

Lablachère-Bourbouillet-La grange aux pères – 3 février 2023

Fabienne Fender   18 participants 6.8 km  2h30

Nous partons de la Grange aux Pères, belle bâtisse typique mais qui a perdu sa toiture, passons devant un dolmen comme souvent sans son couvercle, nous sommes dans le triangle Lablachère, St Alban, Chandolas où les dolmens sont très nombreux. Nous arrivons dans un bois enchanteur à la Tolkien, sentiers tortueux, rochers et arbustes moussus, dalles calcaires, racines noueuses, lichens. La journée est lumineuse et plutôt douce. Après le passage à l’aven du Réméjadou, nous continuons jusqu’à la résurgence de Bourbouillet avant de prendre la route du retour sur un large chemin herbeux au-dessus d’une large dépression.

 

Le Nassier-Gravières-La pontière – 31 janvier 2023

Sylvia Eclercy   8 participants 7.5 km  +200m

Belle après-midi sous un chaud soleil et belle surprise, le retour d’ Isabelle et Frédéric qui vont nous accompagner ce mardi. Nous quittons le Nassier par une petite route vers le hameau Verlegas pour rejoindre le sentier de randonnée par une montée à travers les châtaigniers et les chênes menant à Gravières. Descente par une belle calade qui nous mène au hameau de Chazalette. Puis le long du camping « La Vernède » jusqu’au pont romain sur le Chassezac nous jouons les équilibristes sur de gros galets pour rejoindre « La Pontière » sur la commune des Salelles. Nous bouclons notre sortie en retrouvant le Nassier.

 

La grande boucle de Vinezac – 27 janvier 2023

Sylvia Eclercy   participants 14.950 km  +400m
Nous voulions prendre un bol d’air frais, nous n’avons pas étés déçus, un mistral bien présent et pressé ne nous à pas lâché de Vinezac village à visiter à Merdezet pour notre déjeuner à l’abri du phénomène venteux contre un mur ensoleillé. L’après-midi sur le versant au soleil, nous avons admiré les progrès rapides de Bernard au déchiffrage du GPS et sa grande autorité.
 

Saint-Paul – Les Champels – 27 janvier 2023

Fabienne Fender   20 participants 6.5 km  2h30

Nous randonnons côté garrigue sur le versant est de St Paul, généralement agréable et ensoleillé en janvier, mais aujourd’hui c’est un vent hivernal qui nous accompagne. De nombreuses parcelles ont été débroussaillées, les capitelles valorisées, des enclos installés pour des animaux, en revanche le chemin est plutôt en mauvais état. C’est un circuit que nous faisons assez régulièrement, mais pas mal de participants y venaient pour la première fois. En fin d’après midi sur le versant nord du retour le vent était glacial, nous étions contents de retrouver le village, retour par Mentaresse.

 

Payzac-Brès-Les chanels-Paganis 24 janvier 2023

Sylvia Eclercy   11 participants 8.50 km  +270m

Départ de la salle communale de Payzac sous un beau soleil. Nous longeons vignes et oliviers jusqu’au petit hameau de Quillard puis un petit chemin forestier jusqu’à la route direction Brès joli village de maisons en grès rouge/rose avec son église à 4 cloches et son moulin à huile. Nous prenons la direction du village Les Chanels, petite montée jusqu’aux grilles du « Petit Château » de là on peut apercevoir Saint Pierre où nous essayons de reconnaître la maison de Anne Marie et Patrick. Retour sur Payzac à travers un sous bois de pins maritimes et sur une belle calade par Quillard direction le hameau de Paganis fait de drôles de constructions en bois. Sortie très agréable, certains ont pu découvrir les environs de Payzac.

 

Lussan – Les concluses – 20 janvier 2023

Jean-Pierre Damay   15 participants 15.5 km  +310m
Temps froid et sec mais belles éclaircies au fil de la journée. Au départ du château et après une traversée de plaine sous un vent assez violent et froid, nous arrivons à la première difficulté de la journée qui a eu le don de réchauffer les participants. Descente sur les Concluses qui nous offrent une panoplie de paysages et de couleurs exceptionnelles. Remontée abrupte pour sortir du défilé. Après quelques kilomètres de faux plat montant, pause déjeuner dans une cabane de chasse et retour sur Lussan sous un beau soleil et un vent modéré. Très bonne ambiance, comme à l’accoutumée. « Ici la suite« .
 

Ermitage St Eugène – Chassagnes – 20 janvier 2023

Fabienne Fender   15 participants 5 km  2h30

Nous commençons par une petite boucle jusqu’au rocher de l’Ours et du Lion, puis en face nous empruntons un sentier typique du bois de Païolive, vieux murs en pierres, imposants rochers calcaires, belles vues sur Chassagnes et sur l’ermitage, nous sommes à l’abri du vent et un beau soleil nous accompagne. Nous nous attardons au point de vue plutôt exceptionnel et étendu sur les environs. Retour par le chemin de « St Eugène ».

 

La Bégude – Suzon – Mas de Talin – 13 janvier 2023

Jean-Pierre Damay   17 participants 15 km  +380m
C’était une journée printanière égarée au milieu de l’hiver. Les Caminaïres avaient une nouvelle fois choisi le Gard comme terrain de jeu. L’Histoire, la géologie et surtout cet indicible qui vient teinter chaque sortie d’une sonorité spécifique devaient rythmer cette seconde longue sortie de la saison.
Les images et la suite c’est « ICI »
 

Les Pins d’Ismaël – 13 janvier 2023

Fabienne Fender   21 participants 5 km  2h30
Petite randonnée sur le plateau des Gras de Courry à la découverte des dolmens de la garrigue. Nous en voyons quatre, regroupés et bien balisés par l’association des amis du plateau des Gras de Courry, en fait il y en a plus d’une vingtaine, ils ne sont pas complets puisqu’ils n’ont pas de couvercle, et nous ne découvrons que des coffres. Un peu plus loin la tombe du Chef a conservé un important tumulus de pierres, et le lieu nous offre une superbe vue panoramique sur les environs. En fin de circuit nous faisons un aller-retour au dolmen pédagogique à proximité de la route d’Alès que nous traversons pour revenir aux voitures par le chemin de la transhumance. Un temps ensoleillé nous a accompagnés pour cette amicale sortie de janvier.
 

Boucle du Mazel – Galette des rois – 10 janvier 2023

Patrick Germa   22 puis 51 participants
Belle météo pour cette journée de l’épiphanie-caminaires , belle participation à la balade par une grosse vingtaine de tous niveaux de marcheurs, c’est le but des convivialités. Nous aurions put faire mieux, mais le sort c’est acharné sur quelques uns d’entre nous qui seront espérons le vite de retour. Parmi ceux qui grimpent jusqu’au Mazel par la superbe calade alternant grès et calcaire en bordure de l’omphalos de Banne tout contre « la bonne vielle » saluons un couple que nous avons grand plaisir à retrouver sur cette boucle bien connue (surtout d’ eux). Au retour juste à l’heure nous attendaient plus de caminaires portant ainsi à une cinquantaine les participants pour faire honneur à ces excellentes galettes. La conclusion de cette belle journée fut assez cocasse, un nouveau caminaire s’inscrit pendant ces agapes, 96ème membre annoncé, très vite dépassé par le 97eme au téléphone, plus que 3 places !.
 

Potelières-Auzon-Boisson-Rivières – 6 janvier 2023

Jean-pierre Damay   12 participants 18 km  +330m
A Potelières, départ de notre randonnée, un temps frais nous accueille avec un peu de brouillard, mais rapidement le soleil va nous accompagner pour rendre cette balade agréable, sur un sol qui n’avait hélas pas eu le temps de détremper. Direction Auzon, commune rattachée à Allègre les Fumades dont il est le plus gros village. L’ Auzonnet en traverse la partie basse nous admirons la pittoresque « Rue de la chambrette ». Ensuite direction Boisson, accroché à la colline par ses ruelles en pente. L’église est à découvrir, elle est surmontée d’un carillon à dix cloches et c’est le seul du du Gard, où l’on peut entendre sonner l’angélus le matin, le midi et le soir. Boisson possède une fabrique de nougats et un « château remarquable ». La randonnée, s’est poursuivie dans les hauts du village, sur un chemin rénové pour pallier aux incendies de forêt. Déjeuner en bordure du chemin et dans une cabane de chasse pour ceux qui le souhaitaient. Passage à Rivières et retour sur Potelières, son château bâti en 1360 et agrandi avant la révolution par le bailli de Suffren saint Tropez. Aujourd’hui, fermé, il reste disponible pour les grandes réceptions.Bonne humeur et convivialité ont été de mise en cette belle journée. « Compte-rendu de JMB par ici !!!. »
 

Saint Paul Tunnel des Avelas – 6 janvier 2023

Fabienne Fender   18 participants 6.5 km  2h30
Nous partons de St Paul par le tunnel de la voie verte St Paul- Beaulieu  jusqu’au viaduc où se pratique le saut à l’élastique (au passage pour notre plus grand bonheur nous croisons « nos « chèvres, avant de revenir à l’espace photovoltaïque, nous marchons le long de la clôture (pour éviter la départementale) jusqu’aux Avelas. Nous rejoignons ensuite le Petit Brahic, un hameau de Banne, ses imposantes maisons en pierre, sa typique rue du four, puis à la Devèze nous retrouvons le bois jusqu’au hameau des Rousses, retour par les petites rues de St Paul.

 

 

« Bon bout d’an et à l’an qué ven »

 

Gravières – Le Bosc – 16 décembre 2022

Daniel Doladille   10 participants 7 km  +160m
Pour la dernière petite balade de fin d’année, nous étions 10 à Gravières à faire la route de Bosc. Notre accompagnateur graviérois était chez lui en quelque sorte et il a pu « presque » tout dire !!! Après une visite extérieure de l’église Saint Victor, le groupe atteint rapidement la route de Bosc ensoleillée. Comme dans beaucoup d’endroits des Cévennes ardéchoises, nous suivons des « accols » abandonnés, des murets, des murailles… partout des traces du travail du paysan bâtisseur. Depuis la route, nous dominons un vaste paysage allant jusqu’au mont Ventoux, jusqu’aux Préalpes même, jusqu’à la Serre puis les gorges de l’Ardèche ! Et puis, nous descendons dans l’ombre trop fraîche malheureusement jusqu’à la route des Vans. Les habitants de Bosc souhaiteraient raboter le Serre de Barre, on comprend pourquoi. Le groupe traverse le hameau de Chazalettes qui mériterait une visite approfondie au niveau architectural. Un vrai bijou actuellement en voie de restauration ! Et c’est avec une envie de boisson chaude que notre balade s’achève ! Belle après-midi sympathique !

 

Saint Paul-Saint André par les Dolmens-16 decembre 2022

Jean-pierre Damay   7 participants 18 km  +360m
La température était de 4° au départ de SAINT PAUL, mais une belle journée ensoleillée s’annonçait. Avec une bonne allure au départ, nous sommes partis en direction de Chadouillet puis de Saint André de Cruzières. Virage à 180° à l’entrée de cette commune pour rejoindre la voie verte au niveau du lieu-dit La Sarrazine, commune de Berrias. Petit pic-nic sous le soleil et dernier effort pour rejoindre Saint Paul, en évitant le tunnel pour passer par les Marquaires au pied du serre des mottes. A notre arrivée, nous avons partager la joie de Joëlle qui fêtait son 44ème anniversaire, autour d’une petite coupe de champagne. Bonne ambiance comme à l’accoutumée. Il faut que je pense à virer mon photographe…. 

 

Les Assions – 9 décembre 2022

Fabienne Fender   7 participants 5 km  2h00

Départ de l’église, nous passons sous Ste Appolonie, chapelle construite sur la colline du Puech sous Napoléon par les soldats revenus sains et saufs des guerres. Nous arrivons au Travers, hameau d’imposantes maisons traditionnelles en grès, traversons la route à Péjural, quartier beaucoup plus récent, pour descendre dans le bois en contrebas, les couleurs automnales égayent encore notre sortie, passage agréable en forêt avant de remonter au Bosc pour rejoindre le chef-lieu des Assions.

 

De la garrigue au schiste – 6 décembre 2022

Daniel Doladille   18 participants 10 km  +289m
Nous étions 18 marcheurs à découvrir ou à redécouvrir Naves qui a obtenu le label « village de caractère ». Partis des Vans, en suivant le Bourdaric, nous traversons le village et nous grimpons jusqu’au hameau des Alauzas. Le sentier botanique mériterait une mise à jour d’un topo-guide mais mi-décembre la botanique semble moins intéressante. Par contre, la géologie mérite une attention toute particulière. Les paysages des abords de Naves présentent une variété géologique causée par la présence d’une grande faille mettant en contact le schiste et le calcaire. Sous les Alauzas, on aperçoit bien la coupure entre calcaire et schiste en observant la végétation. On quitte la garrigue pour trouver la châtaigneraie ! Le Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche a classé Naves « géosite remarquable » parmi les 56 autres sites du territoire. Mais la balade du jour s’est voulue surtout récréative quoique sportive aussi. Cette boucle peut s’avérer difficile voire dangereuse en cas de pluie !

 

 

Lussan – Verfeuil – 2 décembre 2022

Jean-Pierre Damay   13 participants 16 km  +310m

C’est sous un ciel couvert mais peu inquiétant que nous avons débuté cette randonnée au lac de Mercouire pour réduire un peu la distance. Les premiers kilomètres se sont fait au pas de course mais très vite ralentie par la découverte et cueillette de champignons. Les connaissances de notre président mycologue nous auraient bien été utiles. Nous ne savons pas combien de randonneurs seront malades. Traversée du village de Verfeuil, localité inconnue des membres de la troupe puis remontée sur la forêt communale, traversée du bois et de la garrigue de Mercouire avant de retrouver les véhicules. L’essentiel de la balade s’est déroulé sur des chemins DFCI et des sentiers en sous-bois. Une légère pluie est venue s’inviter au programme juste avant l’arrivée, ce qui n’a pas empêché l’animateur de fêter ses 60 ans avec un peu de champagne. Ambiance comme à l’habitude très conviviale. Merci Bernard de m’adresser encore la parole et félicitation à René qui a souffert dans les descentes caillouteuses.

 

Saint André de Cruzières – Lacroix – 2 décembre 2022

Fabienne Fender   16 participants 5 km  2h00

Nous découvrons avec plaisir le centre typique de St André de Cruzières autour de l’église et du château du Castelas bâti au 12ème siècle, avant de poursuivre notre circuit dans un environnement essentiellement agricole où l’olivier côtoie la vigne. De belles maisons de caractère retiennent notre attention ainsi qu’un paysage automnal tout à fait séduisant même s’il manque le rayon de soleil.

 

Rando-resto – 29 novembre 2022

René Pelin-Patrick Germa   43 participants 

Ce mardi nous avons inauguré la formule « rando-resto », le test est concluant malgré quelques ajustement à réaliser, Jean-François en a d’ailleurs montré les fondamentaux. Le choix de deux boucles est inintéressant pour élargir la fourchette des participants et ainsi favoriser les échanges entre groupes, il faudra absolument rythmer la sortie en fonction et surtout avancer en considérant tout ce qui nous entoure.

Deux groupes donc, le premier à prendre le sentier un mélange rouge-orange pour dix kilomètres qui devaient avec le concours du dénivelé les mener à midi, mais comme disaient les anciens : « chassez le naturel il revient au galop » à midi ils avaient eu le temps de redescendre aux voitures et d’entamer l’apéritif et pourtant à en croire l’un d’entre eux ils ont eu « le temps de voir ».

 

En un peu plus de temps le deuxième groupe métissage orange-vert boucle son tour sur le plateau nord de Montselgues, cinq petits kilomètres seulement mais intenses avec des animaux originaires de l’Aubrac et leurs éleveurs que nous reverrons sûrement, plus loin après un long panoramique ponctué par le passage de vautours fauves nous tombons en extase devant la très belle famille Cheval. A l’approche du village une série de Croix de Pierre permet à Daniel de nous ramener sur terre.

 

Saint Julien des rosiers-Font Frégière-25 novembre 2022

Jean-pierre Damay   11 participants 15.5 km  +450m

Au départ de ce nouveau tracé, nous avons supprimé la partie autour du front frégière pour nous rendre directement au lieu-dit «  »la gardie » ». Après l’ Arbousse, où nous avons découvert un nouvel arbre fruitier, « le bonbonnier » », le sentier nous a conduit sur un point de vue à 360° mont Ventoux, Alés, le rocher de Rousson et les vallées avoisinantes. Et tout cela sous le soleil qui nous a quitté peu de temps après. Déjeuner pris sous les nuages, mais en prévision de la pluie, une petite verveine et le bon café de Léo et Dominique ont été bienvenus. Une nouvelle participante à cette rando, Brigitte à qui nous souhaitons la bienvenue. Au lieu-dit rosiers, passage devant l’ancienne abbaye des bénédictines et sa fontaine originale traversée par la rue. Retour sur Rousson en empruntant un valat. Bonne humeur générale, nos deux ainés (léo et Marcel) étaient en pleine forme. Il n’était pas prévu par la météo que la pluie vienne se joindre à notre randonnée. Malgré cela le moral des troupes est resté au beau fixe

 

Chambonas-Levescat-Les sielves – 22 novembre 2022

Sylvia Eclercy   12 participants 7 km  +300m

Traversée du pont médiéval de Chambonas afin de rejoindre le GR au desssus de Marvignes. Après une montée sportive nous admirons en contre-bas notre beau Chassezac ainsi que le magnifique château de Chambonas. Nous avons également apprécié les belles couleurs d’automne tout au long de ce sentier puis traversée du pont du Nassier pour prendre la montée du Colombier jusqu’à L’Evescat. Mais sur notre chemin quelques marcheurs ont commencé la cueillette de champignons. Anne-Marie nous a fait un cours sur les  » Chanterelles grises  » que nous avons trouvées à profusion. Le temps passant nous avons abrégé la rando, mais tous étaient contents de cette sortie sportive et instructive.

 

Malataverne-Grotte de Soustelle – 18 novembre 2022

Jean-pierre Damay   18 participants 13.5 km  +370m

C’est avec un temps alternant nuages et très belles éclaircies que nous avons démarré notre randonnée du jour. Belle participation et parmi nous Marc, à qui nous souhaitons la bienvenue et une rapide intégration aux caminaïres. Avec Jean François, il a tout de suite été plongé dans le bain de la tristesse qui nous caractérise… Le long de la rivière Baume, arrêt au pont des camisards avant d’entamer la seule difficulté de la journée à travers les bois de pins alternant avec de vieux châtaigniers dont certains sont ravagés par la roulure (maladie fatale pour l’arbre). En cette fin d’automne, nous avons pu admirer la diversité de couleurs de nos forêts. Midi devant la mairie de Soustelle au lieu-dit Arbousse et sous le soleil. Après le repas et quelques blagues de Jean-François plus tard…, descente dans le lit de la rivière « la grave de rieusset », à sec, ce qui nous a permis d’ éviter 3 kilomètres de bitume. Comme d’habitude journée passée dans la bonne humeur. Je tiens à féliciter les participants, c’est gratifiant de voir ses efforts récompensés par une belle présence des randonneurs. Merci à vous.

 

Le long de la Baume – 11 novembre 2022

Jean-marie Lamy   15 participants 14.5 km  +170m

Dela piscine de Lablachère, nous démarrons au soleil et dans la bonne humeur. Après quelques hésitations directionnelles, nous arrivons à la première difficulté,  une descente de 150m un peut technique jusqu’au bord de la Baume, nous ne pourrons malheureusement pas la traverser car les pluies des derniers jours ont fait monter le niveau  de l’eau. C’est après une remontée sur les crêtes que nous prenons notre pique-nique pour ensuite finir sur une partie plane et reposante. En conclusion très belle journée sous le soleil….

 

Saint Alban sous Auriolles – 11 novembre 2022

Fabienne Fender   10 participants 5 km  2h00
Première partie du circuit sous Auriolles dans la plaine de fruitiers et vignes jusqu’au pont sur la Beaume, puis c’est la montée à Bizac, le temps est doux en ce mois de novembre, ce qui rend cette sortie particulièrement agréable. Quelques points de vue magnifiques sur la Beaume, mais aussi sur le rocher de Sampzon, et nous revenons tranquillement au musée Daudet
 

Castagnade aux Sallèles – 8 novembre 2022

Temps exécrable mais heureusement le rancho et le grilloir de la mairie nous offrent un abri sous lesquels l’équipe de René s’affaire et les quelques quarante caminaires papotent, ces rencontres permettent la rencontre de marcheurs qui ne se croisent pas lors des sorties mais qui partagent le même loisir au sein de la même association donc qui ont des choses à se dire.
 

Lussan – Les Concluses – 4 novembre 2022

Jean-Pierre Damay  6 participants 15 km  +310m
Notre balade commence au pied du château de Lussan édifié à la fin du15ème siècle. Il a eu la chance de demeurer pratiquement intact, n’ayant jamais été sérieusement menacé et attaqué, même si Lussan, au cours de son histoire, a connu alertes et tumultes. Sans doute avait-il un aspect assez dissuasif par sa situation, le fort étant à ces époques plus difficile d’accès que de nos jours. Il sert aujourd’hui de mairie. Direction les concluses par la plaine de Lussan et arrivée au chemin d’interprétation qui serpente à flanc de falaise pour finir au portail permettant la traversée des gorges de l’aiguillon, rivière le plus souvent à sec. Ces gorges nous offrent un ensemble de falaises, de baumes, de marmites de géant et surtout ce « Portail » incroyablement esthétique quand la lumière du Soleil vient jouer avec la roche. Remontée sur l’autre rive un peu abrupte. Nous avons ignoré volontairement le « Menhir de la Pierre Plantée » pour nous orienter à travers la garrigue vers notre point de départ. Arrêt dans un refuge de chasseurs pour déjeuner. La randonnée s’est ensuite terminée par le retour dans la plaine avec en fond, et à contrejour, le village classé de Lussan, nommé parmi les plus beaux villages de France. Ambiance plus que sympathique avec une nouvelle dans le groupe, Sabine à qui nous souhaitons la bienvenue.
 

Fons – Grès et bois de pins – 14 octobre 2022

Jean-marie Lamy   4 participants 12.5 km  +370m

Temps couvert avec quelques éclaircies et 3 gouttes de pluie. Très beau parcours à travers les pins et sous la couverture des grands arbres pratiquement sur 80% du trajet. Découverte de la commune de Ailhon  et sa place typique avec son église traditionnelle à trois cloches. A la sortie du village, passage devant le jardin des gourgues (cavités creusées dans le grès servant de réserve d’eau). Plus loin une ancienne ferme fortifiée du Crouzet et une ancienne annexe de l’abbaye du Chambon. Déjeuner en bordure du chemin. Retour tranquille toujours sous l’abri des pins. Bonne ambiance, même si le nombre était restreint. Mais avec des circonstances atténuantes (carburant, contexte social. voyages..)

 

Chassagnes-Colline des oliviers – 14 octobre 2022

Fabienne Fender   16 participants 5 km  2h00

Belle randonnée au-dessus de Chassagnes, nous montons de terrasse en terrasse au milieu des oliviers et poursuivons sur les Grads avec des vues splendides tout autour. Retour par le chemin de l’Ermitage.

 

Les dolmens des Divols – 11 octobre 2022

Daniel Doladille   14 participants 8 km  +85m

Nous étions 14 caminaïres attentifs et studieux à nous plonger dans la préhistoire. L’Ardèche est connue par ses grottes ornées et sa célèbre Caverne de Pont d’Arc. Mais le Vivarais karstique allant d’Aubenas au Gard renferme une quantité importante de dolmens pouvant dépasser les 500, datant du néolithique. Sur la Serre dominant Beaulieu et Berrias, les dolmens sont parfois regroupés en nécropoles de 10 à 20. C’est le cas dans le secteur du village du Divols. Aujourd’hui, le groupe s’est arrêté longuement devant le majestueux Dolmen des Chaumettes. A sa construction, on déposait 2 larges pierres verticales nommées orthostates, plus la pierre du chevet. Ensuite étaient déposées des petites pierres tout autour formant le tumulus. C’est alors que l’on faisait glisser une grosse dalle reposant sur les orthostates. La chambre mortuaire était alors fermée par une grosse dalle. Cette sortie studieuse a permis aussi de marcher dans la bonne humeur, les rires et l’amitié !

 

Faugères – Le Pélissou – 7 octobre 2022

Fabienne Fender   17 participants 5 km  2h00
Randonnée automnale pleine de poésie dans le bois de châtaigniers et pins entre Faugères et Planzolles, un sous-bois baigné de lumière, des murs en pierres, de magnifiques points de vue, une journée d’octobre parfaite!
 

Vendras – Lussan – 7 octobre 2022

Jean-Pierre Damay   5 participants 15 km  +370m
Temps couvert en début de randonnée mais au fil des kilomètres, nombreuses éclaircies avec une température plus que raisonnable. Au départ du lieu-dit Vendras, sur la commune de Lussan, nous nous sommes dirigés en direction du village en empruntant un large itinéraire, tantôt à travers de la garrigue, tantôt au milieu des oliveraies ou de grands espaces céréaliers. Pas de grandes difficultés pour cette randonnée et pas d’erreur de parcours….  .A Lussan visite rapide du village et de ses remparts, arrêt fraicheur dans un petit restaurant bien sympathique et déjeuner au pied des remparts dans un cadre verdoyant. Retour sur Vendras à travers la garrigue. Et le tout dans la bonne humeur avec la participation de trois randonneuses d’exception… 
 

Chateau de Montalet – 4 octobre 2022

René Pelin – Patrick Germa   35 participants 
Deux groupes, deux histoires. Un ensemble constitué de la  variété des Caminaïres qui retrouve son homogénéité à table  après une visite des lieux guidée par le représentant de l’association impliquée dans la sauvegarde du château.
 

Lablachère – Sentier Vigneron – 30 septembre 2022

Fabienne Fender   9 participants 5.5 km  2h00

Ce sentier crée et bien balisé par les vignerons de Lablachère permet de découvrir le terroir du Trias Cévenol. Nous déambulons dans le vignoble entre les Faïsses bordées de murs en pierres bien entretenus, mais aussi dans les bois attenants. L’étendue de vignes est impressionnante, nous apercevons aussi quelques cabanes en pierre qui servaient autrefois de remises pour les outils et accueillaient les travailleurs pour la pause déjeuner. Après le passage de quelques hameaux idéalement exposés nous rejoignons le sentier qui descend jusqu’à la route de Planzolles, que nous traversons pour longer encore quelques vignes avant le retour à la cave de Lablachère.

 

Aiguèze – Rocher de Castelviel – 30 septembre 2022

Patrick Germa   18 participants 13 km  +360m
La garrigue gardoise, le soleil qui joue à cache-cache, un peu d’impro et de bonnes pente sans oublier un des plus beau villages de France tous les ingrédients d’une belle journée. 

 

Eglise des Salelles – Montachard – Le Colombier – 27 septembre 2022

Sylvia Eclercy   13 participants 7 km  +300m 

 

 

Saint Brès – Courry – 23 septembre 2022

Fabienne Fender   9 participants 6 km  2h00

Départ de St Brès au niveau du Reboulet direction Courry à travers la garrigue. Après la résurgence de la Jouanenche nous montons dans la forêt de châtaigniers jusqu’au croisement de sentiers des Trois Pierres et c’est le retour en descente par une piste dans ce bois magnifique.

 

Saint Genest de Beauzon – 23 septembre 2022

Sylvia Eclercy   14 participants 13 km  +250m 4h00
Pluie à St Paul, temps sec sur notre parcours dans le patrimoine cévenol, itinéraire à l’avancement pour une sortie inédite.

 

Le nassier-Gravières-La pontière – 20 septembre 2022

Sylvia Eclercy   12 participants 7 km  +200m 2h45
Les beautés du Chassezac dont on ne se lasse pas, les murs de pierre brillants de tous leurs quartz sous le soleil d’automne, de la douceur, que demander de plus !. 

 

 

Autour de Joyeuse – 16 septembre 2022

Fabienne Fender   10 participants 6 km  2h30—

Départ du « Petit Rocher » au bord de la Beaume que nous longeons jusqu’à la passerelle piétons qui permet de traverser la rivière entre Joyeuse et Rosières. Nous montons ensuite dans le Vieux Joyeuse, quelques ruelles typiques nous conduisent à la côte de Jamelle et au sentier qui longe le versant derrière le centre historique au-dessus de la rocade, que nous traversons au mas de la Fontbonne pour repartir en sens inverse. Du Freyssinet nous prenons la direction du cimetière, remontons dans la vieille ville sous le château, nous prenons ensuite la rue des arts, et le retour se fait le long des potagers qui bordent l’Auzon.

 

Chapias – Labeaume – Grange Bernard – 16 septembre 2022

René Pelin   14 participants  11km  +260m

Sur des gras redécouverte de ce long couloir encaissé du Chapias à Labeaume, et la remontée le long de la rivière sont des moments magiques, Labeaume toujours si beau et si fréquenté.

 

 

SAISON  2022 – 2023

 

Saisons 2019 / 2020 – 2020 / 2021 – 2021 /2022 voir le petit calendrier .

Pique-nique à la Vernède – 20 juin 2024

Le bureau   49 participants
Pour le rassemblement de fin de saison, nous nous retrouvons au « Camping de la Vernède », un lieu traditionnel équipé de tout le confort moderne. Priorité est donnée aux tentes en pleine nature, le long du Chassezac, sous l’ombre rafraîchissante des chênes verts et des aulnes, cette année nous dégusterons notre pique-nique à l’abri, le temps pluvieux et frisquet n’incite pas au plein air. Les sentiers vont nous manquer, tout comme la compagnie des autres marcheurs. Souhaitons nous un été agréable et au frais, et préparons nous à reprendre nos marches avec plus d’enthousiasme que jamais en septembre.
 

La tour de Peyrerol – 7 juin 2024

Dominique Deschaud  5 participants 8 km +120m
Cinq participants qui en un peu plus de trois heures ont eu largement le temps d’admirer les paysages dominés. De nombreux vestiges autour de la vie et du souvenir de l’activité minière. Un écureuil longuement observé retint notre attention. La matinée pris fin avec un pique-nique au pied du château après l’examen des clichés du village détruit au début du 20eme siècle.
 

St Sauveur – Le Serre de Cruzieres – 4 juin 2024

Patrick Germa  9 participants 9 km +270m
Est-ce notre inconscient qui nous à joué un tour, a t-il voulu oublier cette ascension, toujours est il qu’au fur et à mesure de la forte pente la mémoire revient, nous sommes passés là il y a longtemps, la haie de cèdres de l’atlas ne laisse aucun doute. Bon sentier mais ponctué dans quelques bas fonds de mares provisoires, restes des pluies de mai et curieusement habitées par quelques grenouilles. Le détour imposé nous permet de découvrir une troupe de Sérapias orchidée rare et protégée. Une grosse libellule bleue vient s’ajouter bruyamment aux surprises du jour sur cette boucle à réserver aux journées plus fraiches.
 

La Goule de Sauvas – 31 mai 2024

Fabienne Fender  7 participants 6 km 2h30
Nous partons des Gras de St Paul sur le chemin des dolmens, surpris par tant de verdure et la richesse de la flore, une belle ambiance printanière qui nous enchante. Après la bergerie nous prenons la direction de Sauvas, traversons la route pour descendre à la goule, le sentier se distingue à peine dans les herbes hautes, mais la découverte des lieux est toujours aussi fascinante. Le chemin se poursuit à travers les gras jusqu’au hameau, passage au lavoir et retour le long de la Claysse.

 

 

Chames – Patroux par le moulin du Tiourre – 31 mai 2024

René Pelin  4 participants 16km +540m
Encore une fois nous étions quatre pour cette randonnée, Après la descente de Combe longue nous cheminons dans le vallon du Tiourre peu connu mais il mérite que l’on remonte jusqu’à sa source en admirant le lagon des ruines de moulins autrefois très actifs, et le ruisseau de Pissevielle qui chute là de 80m, après la source et ses chênes verts remarquables, remontée dans les sapins au hameau de Patroux.
 

La source du Lot – 28 mai 2024

René Pelin  4 participants 13km +300m
Nous étions seulement quatre randonneurs pour profiter de cette belle randonnée durant cette magnifique journée ensoleillée. Départ du Bleymard, traversant des champs abondamment fleuris, nous montons jusqu’à la source du Lot, située au cœur des tourbières. Nous regrettons de ne pouvoir partager ces paysages que nous parcourons tout les quatre pour la deuxième fois en une semaine après la reconnaissance.
 

Labastide – Villefort – 24 mai 2024

Daniel Doladille  19 participants 24 km 
Enfin, profitant des prévisions météorologiques « presque sûres », 19 caminaïres prenaient le train
gare de Villefort pour la Bastide Saint Laurent Les Bains. Comme nous étions un groupe de 19 nous
avons eu droit à 50% de réduction, il ne faut pas s’en priver pour une prochaine Rando-Train. Dès la
Bastide, nous empruntons le GR700, le chemin de la Régordane. Ce GR va du Puy en Velay à Saint-
Gilles-du-Gard en 240 km, pour nous ce sera 24 km ! C’est déjà bien ! Le chemin de la Régordane est
une voie millénaire, route du sel, chemin de transhumance et d’échanges, chemin de pèlerinage,
chemin des hommes et des idées, chemin des armées, chemin des troubadours et maintenant
itinéraire pédestre. La Garde-Guérin, village fortifié dès le XIIè siècle, joua le rôle de poste frontière
sur le chemin. Les chevaliers pariers résidant dans l’enceinte étaient chargés de la sécurité des
voyageurs et prélevaient le droit de passage. On parle aussi de chevaliers violents et souvent
rançonneurs ! Le péage ne date pas d’aujourd’hui. Sur le chemin, des ornières profondes dans la
roche attestent l’importance du trafic des chars, mais il passait surtout des marcheurs et des convois
de mulets. Ce vendredi 24 mai, les nuages étaient parfois menaçants, le tonnerre grondait vers les
Vans…mais nous avons eu une chance de cheminer sans trop nous mouiller, juste de la pluie fine !
 

Chassagne – Village & Chassezac – 24 mai 2024

Fabienne Fender  8 participants 3.2 km 1h30
Demi-randonnée aujourd’hui à cause d’une pluie battante à mi-parcours. Partis de la mairie, nous avons visité le village, ses ruelles étroites, ses imposantes bâtisses en pierre dont certaines ont besoin d’être secourues rapidement, nous empruntons ensuite un sentier pour parcourir la plaine, avec de magnifiques points de vue à 360°. Arrivés au Chassezac, une pluie battante a interrompu notre randonnée, juste le temps de prendre une photo des canoës surpris eux aussi par la pluie, d’admirer le Chassezac soudain tumultueux et nous filons retrouver nos voitures.
 

Peyroche – Labeaume – 17 mai 2024

Fabienne Fender  7 participants 7 km 3h00
Après toutes ces journées de pluies intense nous sommes ravis de retrouver le soleil pour profiter de cette randonnée le long de la Beaume. Après une résurgence et un lavoir, un petit aller-retour nous permet d’avoir un beau point de vue sur les gorges de la rivière et ses falaises impressionnantes. Nous cheminons dans la garrigue mais tout est bien vert, les oiseaux nous accompagnent de leurs chants joyeux, nous le sommes aussi, joyeux. Le circuit est varié, de belles propriétés à admirer jusqu’à Labeaume où nous empruntons le pont du Sablas pour un retour de l’autre côté de la rivière.
 

Labeaume – Nécropole du Ranc de Figère – 3 mai 2024

Fabienne Fender 12 participants 6.5 km 3h00
Nous commençons par la visite du site de la nécropole du Ranc de Figère à la découverte d’imposants dolmens parmi les plus grands d’Ardèche, puis nous nous enfonçons dans le bois à la végétation dense pour nous rendre à la « Ferme de l’Abeille«  et un peu plus loin au pigeonnier sur une petite colline au milieu du thym en fleurs où nous avons un point de vue exceptionnel. Puis nous prenons le chemin du retour entre des formations rocheuses qui n’ont rien à envier à celles du bois de Païolive.
 

Chappias – Le tour des Gras – 3 mai 2024

René Pelin  8 participants 14 +450m
Une éclaircie dans cet environnement pluvieux il fallait en profiter nous l’avons fait. Les occupations printanières nous ont privé hélas de nombreux caminaires, dommage car le soleil retrouvé a très vite excité la nature et fait sortir le promeneur, preuve en est le nombre important de marcheurs rencontrés. Le régal floral pour les yeux, le plaisir olfactif, la joie et la légèreté pour les randonneurs.
 

Faugères – Le Salindre – 19 avril 2024

Fabienne Fender 9 participants 6 km 2h30
Journée printanière idéale pour notre randonnée le long du ruisseau du Salindre, accompagnés par le bruit de l’eau qui cascade de rocher en rocher dans un environnement de bruyère blanche arborescente et de genêts.
 

Rosières – Balbiac – 12 avril 2024

Fabienne Fender 14 participants 6 km 2h30
Après un joli pont de pierre sur le ruisseau de la Planche à la sortie de Rosières, la montée vers Balbiac est assez intense, et la température du jour aussi. En passant entre les fruitiers nous découvrons le panorama sur le chef-lieu, le vignoble et les environs. Un sentier le long de murettes en pierre nous conduit au ruisseau de la Martinette, sa fontaine et son lavoir. Nous traversons le ruisseau à gué et remontons au hameau d’Augnac, puis Sabatier  où nous retraversons le ruisseau pour continuer entre les vignes jusqu’à l’église et prendre le chemin de retour à Rosières.
 

Autour de Faugères – 12 avril 2024

René Pelin  16 participants
 

Ribes le tour du village – 9 avril 2024

Fabienne Fender 20 participants 6 km 2h30
Départ dans le haut de Ribes, face à la chèvrerie du Serre un sentier en montée nous conduit au hameau du Puech, de tous côtés les vues sont exceptionnelles. Petite pause à Lassiole pour échanger avec le tailleur de pierres, et nous entamons la descente à Ribette, traversons la route de St André Lachamp et descendons encore, à travers les vignes, pour rejoindre un petit sentier juste au-dessus du ruisseau Alune, qui nous ramène à la salle polyvalente.
 

Larnas – Le tour du plateau – 5 avril 2024

Sylvia Eclercy   13 participants 12 km  +250m  
Belle balade ensoleillée autour de LARNAS petit village au milieu des vignes et des lavandes,situé sur le plateau de Saint Remèze, dominé par la Dent de Rez (719 m). Il abrite l’église Saint Pierre, chef d’oeuvre de l’art Roman du XII siècle. Pour certains ce village a été une découverte.
 

Les Assions – Coudon – 2 avril 2024

René Pelin 16 participants 9 km +200
Une superbe journée entre deux jours de pluie, nous profitons de ce répit pour gambader dans les gras de Coudon à la recherche de capitelle, de trous et grottes croisant au passage une adepte égarée de la méditation tibétaine. Un épisode de notre sortie nous mène à emprunter le sentier René Roche enchantant de ce fait nos émois rétiniens.
 

Sanilhac – Le Fayet – 22 mars 2024

Fabienne Fender 16 participants 6.5 km 3h00
Petite randonnée en partant d’un bout du monde, le hameau du Marinier, pour un autre bout du monde, le hameau du Fayet, dans la forêt de pins, à l’écart de tout. Le printemps est bien présent, la campagne verdoyante, les bâtisses en pierre rustiques, les sentiers sont tantôt confortables dans la verdure, tantôt un peu défoncés, de belles falaises bordent un profond ravin où coule le ruisseau du Blajoux, notre randonnée est variée et inattendue. Elle se termine au hameau enchanteur du Fayet, ses lieux destinés aux séjours bien-être, où une habitante nous fait gentiment la visite guidée.
 

Les Sallèles d’Ibie – Pallières – 22 mars 2024

Patrick Germa 16 participants 14.5 km +520
Rarement visité ce coin d’Ardèche sur la rive gauche de l’Ibie est surprenant. De bons sentiers caillouteux à souhait et bien pentus, des forêts de cèdres et une belle garigue partagée par quelques ruisseaux encore en eau juste comme il faut pour se laisser franchir. Le but de la sortie est « le hameau oublié » de Paillères, au milieu d’un dédale de combes et collines juste derrière la dent de rez. Nous y faisons la pause de midi, au dessus des ruines qui avant d’être abandonnées dans les années 1930, furent le lieux d’un massacre de femmes durant les guerres de religion. 
 
 

Laurac – Montreal – 19 mars 2024

Jean-marie Lamy 11 participants 13 km +350
JM choisi le sens anti-horaire, donc nous débutons par la falaise des Fayssards direction Montréal pour le pique-nique sur la grande place aux platanes torturés. Après la traversée de la vielle ville, le vallon du Roubreau sera la transition verte avant la forêt noire des cendres de l’incendie de l’an dernier. Passage par la célèbre source du Toufache dernier lieu de fraicheur de cette première chaude journée avant les vignes de Delbara et St Hyppolyte et enfin la traversée de Laurac en fin de balade.
 

Gravières – Balcons du Chassezac – 15 mars 2024

Daniel Doladille 16 participants 15 km +470
Vendredi 15 mars, nous étions 16 à suivre le Chassezac côté Gravières et côté les Salelles. Notre guide bien local nous fait découvrir les petits secrets du sentier, et ses petits secrets personnels !!! Le sentier est riche au niveau patrimonial au bord des ruisseaux : des aménagements hydrauliques, des jardins, des levades, des clavades. Après l’épisode cévenol de la semaine passée, le sentier était praticable, mais très raviné par endroit. Nous n’avons pas pu traverser le Chassezac à la pontière comme prévu, donc plus de goudron sur la fin du parcours. Le pique-nique sur la plage des Eynes nous a rappelé les vacances d’été et les baignades.
 

Bordezac – 15 mars 2024

Fabienne Fender 11 participants 5 km 2h00
Nous partons de l’église qui domine le site de ce village typique et plein de charme, direction le dolmen dans le bois de pin, avec un beau point de vue sur la vallée de Bessèges. Le circuit se poursuit sur une piste qui nous conduit au-dessus de la Cèze, encore de beaux panoramas, en particulier la vue sur le hameau de l’Elzière, puis c’est le retour par un sentier en montée qui débouche face à Bordezac, vue générale sur ce village vraiment particulièrement plaisant.
 

Les gras de Saint Alban – 12 mars 2024

Sylvia Eclercy   15 participants 10 km  +160m  
Les restes du Cévenol phénoménal du week-end dernier perturbe notre départ, la calade auprès du village est occupée à purger le trop plein d’eau donc nous la contournons par la droite, et nous rejoindrons notre trace après la découverte de plusieurs hameaux et l’autorité de notre préposé au GPS. Le passage en bord de La Baume enfin pleine et rapide est avec sa vue vers les gras du Chappias le must de cette sortie. Le sentier replonge dans les chênes verts et prends des aspects de Païolive est mis en valeur par quelques vestiges. Fin de la rando devant une chapelle qui est en fait le tombeau du couple Marron.
 

Repas cochon – 8 mars 2024

Sablières « Camping de la Drobie »
La météo ne permet pas trop de solution en extérieur aussi nous nous sommes rabattus sur le scenario « resto direct ». Au vu des prévisions et après une progression admirative de la route qui serpente et se joue des rives de La Baume, nous arrivons à Sablières puis au graal le camping de la Drobie. Le thème du repas: le cochon. Cela peut signifier saucisson, jambon ventrèche etc… que nenni les plats qui s’enchainent sont cuisinés avec les herbes et champignons des coteaux environnants, pas du tout ce à quoi nous pensions nous attendre, une excellente surprise qui vient confirmer le repas chevreau qui nous avait régalés précédemment. Le retour arrosé est ponctué d’une halte au pied de l’exceptionnel « Sequoia géant » toujours très étonnant et incongru dans ce biotope.
 

D225 – Saint Privat – 5 mars 2024

Patrick Germa 14 participants 10.5 km +340
Trace inédite, débuts hésitants puis sentiers évidents malgré leurs différences: dfci, petite route bitumée, sentiers pierreux, petites sentes et même ru à suivre sur une rive ou l’autre. Aucun de ces passages n’est plat, de forts raidillons nous amènent à la chapelle Saint Privat et à son panorama exposé à un vent glacial. Certainement un des meilleurs point de vue de cette région.
 

Le parc au camélias – 27 février 2024

Fabienne et Simone 23 participants 
Visite que nous avions annulé précédemment à cause de la pluie, aujourd’hui le temps est variable, nous y allons trop peu nombreux en regard de la beauté de la proposition, sans pluie la matinée fut embellie par la floraison des camélias malmenés par la météo, les magnolias centenaires eux s’en moquent et fleurissent à qui mieux mieux. Pendant le repas pris dans une salle de circonstance la pluie c’est invitée par de courtes averses de plus en plus fortes aussi nous annulons la rando. 
 

Laurac – Le Toufache – 16 février 2024

Fabienne Fender 13 participants 6 km 2h30
Nous longeons le ruisseau jusqu’au « chapeau du gendarme », lieu de captage des sources qui alimentent les fontaines du village et accueillante aire de pique-nique où nous avons une belle surprise, la création de carrés potagers destinés aux activités des enfants des écoles. Nous traversons ensuite le bois de pins pour arriver à la source du Toufache. Puis c’est le passage dans les vignes pour le retour, nous pataugeons dans un petit sentier où ruissellent encore les eaux des dernières pluies et retrouvons les berges du Toufache.
 

Le sommet de Sigaud plus – 16 février 2024

Patrick Germa 19 participants 12.5 km +370
Fabienne qui a repéré le Coucouru, une partie de la boucle d’aujourd’hui, a noté « trop difficile pour mon équipe » elle avait raison, la grosse montée d’entrée a bien chauffée nos mollets. La suite se fait sur de beaux sentiers avec vue panoramique du Tanargue au Vercors, avec toutefois encore une phase de dénivelé négatif puis positif qui nous a permis de ne pas nous refroidir mais c’est après un retour en crête reposant, qu’une descente terminale brutale nous libère. 
 

Un tour à Païolive – 13 février 2024

Patrick Germa 19 participants 9 km +170
Belle journée chaude d’hiver, le sol reste humide, l’eau est à fleur dans cette plaine argileuse par laquelle nous débutons cette boucle qui passant par le calcaire du Berriasiens nous amène dans les chaos du bois de chênes vert et blanc qui nus nous offrent des vues impossibles lorsqu’ ils se parent de leur feuilles. Un passage dans le secteur des merveilles très sauvage et c’est un retour sur de très bon chemins.
 

Joannas – Sentier des arbousiers – 6 février 2024

René Pelin 12 participants 7 km +242
Petit rafraichissement météo, mais peu nous chaut, sortie découverte dans les monts d’Ardèche et nous allons le vérifier. d’abord par une succession de bosses puis une longue descente jusqu’au bord du Roubreau une petite rivière qui coule difficilement, à Plançon le relief nous offre un peu de répit, malgré le hasard qui nous fait aider un paysan à charger une grosse brebis bien trop lourde pour lui, mal en point, destination véto!. A partir de là, une échelle végétale de 126m nous amène à voir une forêt de pins de différentes espèces, puis petit à petit des traces et enfin la forêt brulée, dévastée par le feu et le vent. Après une bascule et quelques tourbières une belle zone de chênes verts abritant un très beau sentier en pente douce, un dos d’âne puis le village et notre dernier rampaillon.
 

La Bégude-Puech Lussac-Arlende – 3 février 2024

Sylvia Eclercy   18 participants 13 km  +360m  
Météo idéale, mais quand même 16° en février et en T-shirt ça questionne. Randonnée quelque peu bousculée par les cyclistes, nous choisissons le parking du château d’Allègre comme camp de base, ce qui ajoute quelques centimètres de dénivelé, mais reste tout à fait raisonnable pour un vendredi. Donc tout d’abord descente vertigineuse vers Arlende et ses curiosités, puis sur la trace originale remontée tout en haut du défilé d’Argensol par le flan sud et dans l’omni présence du Château et de sa chapelle perchés sur une imposante falaise. Redescente dans le vallon avant de bifurquer à la flamme rouge dans un très beau sentier qui nous mène à l’arrivée de notre étape du jour.
   
 

St Alban – De dolmen en calvaire – 3 février 2024

Fabienne Fender 21 participants 5.5 km 2h00
Nous partons de la résurgence dans un quartier de belles maisons en pierre construites directement sur le rocher, puis c’est le chemin de croix qui nous conduit à la chapelle St Pierre aux liens et au calvaire avec un point de vue sur le rocher de Sampzon et la montagne de la Serre. Un peu plus loin nous nous attardons au dolmen, imposant et inscrit aux monuments historiques. Nous avançons sur un sentier caillouteux bordé de murets en pierre sèche, des panneaux pédagogiques sont répartis sur le parcours où nous voyons aussi une capitelle et une jolie grangette. Le retour se fait par le château de Baumefort
 

Méjanes le clap – Peyre haute – 30 janvier 2024

Patrick Germa 17 participants 8 km +120
Belle journée, pas de brouillard à 300m d’altitude et la nébulosité ambiante est souvent bousculée par quelques rayons de soleil, un temps de marcheur dont nous profitons en adoptant un train de promeneur. D’abord pour sillonner le sentier de découverte, dolmens, fours, charbonnières et fées omni présentes. Midi au soleil, puis longue liaison pour la grotte aven de Peyre-haute incroyable grande cavité pénétrable par le bas comme une grotte et plus dangereusement par le haut comme un Aven. A la conclusion de la boucle les conversations continuent comme si personne n’avais envie de se quitter que du plaisir!!!!
 

Les gras de Coudon – 26 janvier 2024

Fabienne Fender 19 participants 5.5 km 2h00

Nous quittons Coudon, hameau plein de charme, en direction de Meillas, sa grande et magnifique bâtisse en pierre et son environnement enchanteur  de blocs rocheux. Un ancien sentier de chèvres nous conduit sur les Gras, avec au passage la vue sur l’église de Notre Dame et celle de Lablachère. Le temps est doux, autour de nous la végétation est typique des Gras, cades, genévriers, chênes verts, thym. Nous arrivons aux capitelles, particulièrement nombreuses dans ce secteur, nous allons de l’une à l’autre avant de rejoindre la piste du retour, avec encore un arrêt à la grotte St Arnaud, puis un dernier regard enchanté à la bâtisse de Meillas en repassant devant.

 

 

 

 

Le sentier du facteur – 26 janvier 2024

Daniel Doladille 21 participants 9 km +330
Vendredi 26 janvier, 21 caminaïres découvrent le sentier du facteur du côté de Brahic. Il s’agit du sentier qu’empruntait jusqu’en 1966 environ le facteur qui desservait les hameaux de la vallée de la Ganière. Plus tard la Poste attribua des véhicules aux facteurs, ce qui leur rendait la tâche plus aisée. Le sentier du facteur suivi aujourd’hui est une variante du sentier officiel des topos guides. Du parking des chasseurs près de Murjas, la rando grimpe vers Brahic pour ensuite suivre le GR44 jusqu’à Les Angligeos. Puis on quitte le GR pour prendre le PR en direction de Murjas en s’arrêtant au hameau de La Coste pour un casse-croûte près de la fontaine. Le sentier du facteur est sûrement le sentier le plus typique des Cévennes schisteuses. C’est là que l’on découvre plus particulièrement le travail du paysan bâtisseur. En effet pour cultiver ces terres ingrates sur un sol maigre et pentu il fallait construire des accols…donc des kilomètres de mur ! A maintes reprises on est étonné par l’audace du murailler qui joue avec les équilibres montant des murs sur des plaques de schiste abruptes. Et quel travail pour un lopin de terre de quelques m2 ! Sur la droite du sentier, côté Ganière, on aperçoit une propriété dernièrement débroussaillée par de courageux bénévoles. On se croirait en pays Incas…une sorte de pyramide faite de dizaines de terrasses et entourée d’un mur de clôture. Encore à ce jour, on voit un vestige du câble qui traversait la vallée pour transporter les récoltes, raisins, olives, châtaignes… Encore un moment particulièrement surprenant et sportif, la descente vers le ruisseau de la Ganière par des escaliers d’un parfait état de conservation au milieu d’accols abandonnées mais bien conservées. Autrefois, poussait ici la vigne du fameux vin fou, le clinton ! Ce sentier du facteur est à découvrir, en toute saison, en prenant le temps de regarder, de sentir, de rêver…pour revivre une vie paysanne complètement disparue et pourtant si proche !
 

Faugères – Payzac – 24 janvier 2024

René Pelin 17 participants 13 km +422
Super ciel, redoux, tout pour une belle sortie. C’était sans compter sur la petite école qui squatte la place de la mairie et par là même le sentier que nous comptions emprunter, c’est au moment où nous franchissons la barrière pour nous enquérir d’une possibilité de contourner l’obstacle, que surgit dans notre dos le directeur qui n’aime pas les « randonneurs retraités de m…. » un essai pacifique pour obtenir une réponse à notre requête nous vaut une bordée d’injures car nous ignorons « vigie pirate renforcée » ce qui n’est pas permis au vu des dangers imminents qui planent sur cette commune. Tout le monde est effaré et les visages de quelques locaux en témoignent. Nous rebroussons chemin et trouvons une alternative toujours sous les invectives du criant bonhomme à plus de cent mètres de distance. L’incident ne gâcha pas la suite de la randonnée au contraire c’est sous un chaud soleil, quelques hésitations, de bonnes ascensions et des égratignures que nous bouclons nos 13 kilomètres de bonne humeur.
 

Les balcons de Joyeuse – 19 janvier 2024

Fabienne Fender 17 participants 5.5 km 2h00
De la piscine de Lablachère nous partons direction La Plaine des Mûres, traversons Le Bouchard et empruntons un sentier au bord des falaises de la côte du Freyssinet avec une vue étendue du sud-ouest au nord-ouest. Le vent plutôt froid nous pousse à avancer d’un bon pas, les bavardages aussi vont bon train! Le retour se fait par une piste dans la garrigue, amoncellements de pierres de tous côtés, c’est inévitable sur les Grads.
 

Les gras de Rosières – 19 janvier 2024

Patrick Germa 13 participants 12 km +200
Belle journée avec un vent réduit dans le secteur, nous allons en profiter pour prendre le temps de découvrir ou redécouvrir ce secteur plein de surprises. D’abord le menhir et son rôle mythique, plus loin la maison Unal (unique), un chef d’œuvre d’imagination, puis la vierge de Chapias et la pose déjeuner. A portée de jambe, la ferme et le fermier qui vend ses fromages dans un présentoir rustique, élève des lamas avec du cade, organise des tas de pierre, décore l’environnement de manière plus sympathique que son abord. Les petites routes nous ramènent au Chapias pour un crochet au Rocher du Curé et après une descente cabossée vers Rosières nous détend les mollets.
 

Sampzon – La face est du rocher – 12 janvier 2024

Sylvia Eclercy   14 participants 12 km  +305m  4h30
Cette semaine est idéale, mardi soleil, vendredi soleil température de saison. Le gel du petit matin à laissé rapidement place au dégel et le sentier devient amoureux, collant aux semelles. La descente du GR4 achevée, un large chemin fait la transition vers la remontée interminable du sommet des serres heureusement coupée par la pose repas avec vue et plein soleil. Le plus haut du jour atteint, le chemin vers Sampzon est un vieil habitué de nos sorties dans ce secteur mais le panorama sur l’Ardèche reste toujours l’occasion d’une pause.
 

St Genest de Beauzon – L’église inachevée – 12 janvier 2024

Fabienne Fender 11 participants 5.2 km 2h00

Journée lumineuse pour notre randonnée à Saint Genest de Beauzon, au départ de l’église inachevée qui nous intrigue toujours. Nous descendons dans le bois de pins et de chênes, le sentier longe des murs de pierre moussus, il y a de l’eau dans les ruisseaux, une douce lumière filtre entre les branches des arbres, nous avançons d’un bon pas, contournons le hameau de Monteillet et ses oliveraies, traversons les vignes et remontons dans le bois pour le retour par le Monteil et ses belles maisons de pays, juste en face de l’église inachevée.

 

Eyriac – Oppidum de Jastres – 9 janvier 2024

Patrick Germa 13 participants 12 km +200
Seule éclaircie météo hebdomadaire pas de vent, pas de neige, que du soleil dont nous avons profité pleinement. Découverte générale de ce «  lieu très important  » pendant plusieurs siècles et qui reste en dehors de l’aspect historique un balcon extraordinaire sur les monts d’Ardèche et sur la rivière elle même. La fin de la balade en surplomb des méandres de la Luyre bordés de falaises calcaire nous à offert un contraste saisissant avec le plateau désertifié par un incendie de grande ampleur.
 

St Paul – Le Champval – 5 janvier 2024

Fabienne Fender 7 participants 5.5 km 2h30
Parcours traditionnel dans la forêt de St Paul avec quelques variantes divertissantes, une halte cueillette de pieds de mouton, un peu de hors-piste vers les sources du Champval, un passage à gué du ruisseau, le temps est plutôt gris mais pas désagréable, et le ton est à la plaisanterie, joyeux début d’année! 
 

Grospierres – Le sentier des crêtes – 22 décembre 2023

Patrick Germa 13 participants 12 km +410
Des chevaux, des poneys et après la résurgence du Régourdet et ses castors, un chien qui ne nous quittera plus. Toute l’ascension de cette boucle se fait d’une seule traite et le cheminement presque sans dénivelé traverse la face sud des serres au soleil et sans ce mistral qui ne se calme pas depuis quelques jours. Toute cette sortie se déroule dans et sous le signe de la nature, du « Régourdet » à « La font vive » en passant par le Chastelas autrefois premières habitations de Grospierres et en permanence entretenue par une association. Pour finir nous ne remonterons pas dans les chênes, nous choisirons l’aval de la réserve et ses franchissements périlleux.
 

Le sentier des Montèzes – 22 décembre 2023

Dominique Deschaud   9 participants  6 km  +240m
Goûter de noël à Montalet
Après une longue montée un peu âpre pour quelques uns à court de souffle, les passages en sous bois furent très agréables car à l’abri du vent. Une pose goûter de noël ensoleillée à l’entrée du château de Montalet en fit lézarder certains, une sorte de Noël au balcon.
 

Les Assions – Plateau de Cavata – 19 décembre 2023

Daniel Doladille   13 participants 5 km  +230m 
Notre rando du jour serpentait sur le serre De Cavata , de la route de Casteljau à Champetier Bas. Nous étions 13 caminaïres marchant d’un pas tranquille sur ce plateau calcaire le long d’un beau sentier limité par de belles murailles. Nous sommes ici dans la vraie garrigue d’une flore méditerranéenne exceptionnelle à quelques kilomètres des châtaigniers et de la pinède ! Ici, c’est le royaume des buissons épineux, du thym, du pistachier, du chêne blanc, de l’érable de Montpellier, du cade, du genévrier, du genêt épineux… le tout poussant au milieu de murets et d’amas de pierres. Autrefois les chèvres et les moutons venaient brouter sur ce plateau et on décèle quelques traces de cultures. Ce sentier, très agréable et facile, peut être emprunté en toute saison ! Aujourd’hui nous avions un beau soleil et un ciel bleu azur, magnifique pour randonner.
 

Rosières – Sentier des Fontaines – 15 décembre 2023

Sylvia Eclercy   16 participants 15 km  +395m  4h00
Direction route de Vernon,  plus loin nous empruntons une calade accidentée et sportive. Direction le hameau Les Crottes où nous découvrons notre première fontaine. Nous parcourons ainsi plusieurs hameaux où les fontaines et lavoirs bordent notre parcours, Ils témoignent de la recherche attentive de toute eau pouvant être utilisée pour l’irrigation des cultures et des jardins. La seule difficulté de la balade, la traversée de plusieurs ruisseaux souvent peu praticables. Belle randonnée ensoleillée mêlant eau, vignes et forêts.
 

Le sentier du Montgrillet – 15 décembre 2023

Dominique Deschaud   15 participants  6 km  +221m

Autrefois, Meyrannes était un village dont la population paysanne, vivait des fruits de la terre. Le Montgrillet, était l’endroit idéal pour des activités agricoles. L’oliveraie au dessus du sentier faisait partie des cultures avec la vigne et le mûrier pour l’élevage des vers à soie. La carrière servait à approvisionner le four à chaux, elle était très utile pour amender le sol, blanchir les murs et lier les pierres. Dans le four la cuisson, qui dure plus de 3 jours, transforme la roche en chaux. Le four a été bâti près du ruisseau de Montagnac, l’eau servant à éteindre la chaux vive. La capitelle construite en pierre sèche, servait jadis pour stocker la récolte, ranger quelques outils ou s’abriter lorsque l’orage menaçait. Le bâtisseur a choisi de l’accoler à une terrasse afin d’économiser un muret et de la place. Dans ces terrains en pente l’économie est de rigueur, chaque mètre carré est utilisé au mieux. Les murs de terrasse en pierre servent à la fois à avoir des parcelles horizontales, à épierrer le terrain et à prévenir l’érosion. Ceci dit le reste nous l’avons vécu avec un plaisir non dissimulé, nous avons fait un détour par l’église qui domine un village qui mérite la visite.

 

Les hameaux de Prades – 12 décembre 2023

Sylvia Eclercy   9 participants 10 km  +335m
Prades, village proche d’Aubenas est aux antipodes de sa voisine, ici tout est calme de vastes prairies où paissent de belles rousses sous la surveillance de leur taureau. Le « Sentier des hameaux » est agréablement tracé le long de ruisseaux bien en eau ponctués de jolies cascades, de gros mas au milieu des prés construits en pierres rappelant par leur architecture les fermes d’Aubrac et des points de vue formidables sur les monts d’Ardèche des sommets de Meyras au rocher d’Abraham et plus à gauche les serres du Tanargue et « la cham du cros ». La visite de Prades en fin de rando nous à réservé quelques surprises, d’abord l’église sans clocher et d’une sobriété intérieure inhabituelle puis le château couronnant un parc au chemin de croix cerné de Cèdres remarquables.
 

Auberge de Peyre – 1 décembre 2023

Pluie et brouillard, un temps à pas mettre un marcheur dehors, enfin on pourrait le croire mais deux caminaires ont bravé les éléments, ils nous ont rejoins à l’ auberge trempés et heureux. L’omelette, signature de Peyre nous a régalée, la chaleur du poêle et la belle ambiance ont permis aux convives de rencontrer à la fois les nouveaux et aussi les adeptes des différents niveaux de sorties.
 

Champmajour – St Pierre le Déchausselat – 28 novembre 2023

Sylvia Eclercy   17 participants 9 km  +330m
Un tout petit bout de route pour s’échauffer et nous plongeons dans ce qui sera notre environnement pour toute la montée à St Pierre, tranchées ouvertes, escaliers, restes de calades murs de toute nature et habitat du plus ancien au plus moderne posé ça et là entre deux hameaux à l’architecture tourmentée. Un répit dans le relief autour de St Pierre avec son ramasseur d’olives au torchon noué à la taille, son église en grés rouge que nous quittons pour descendre par La Rompude gagnée sur un terrain chaotique à donner des cauchemars à un pédologue, mais qui régale les promeneurs que nous sommes.
 

Cabiac – Serre du Barry – Feyrerolles – 24 novembre 2023

Jean-Pierre Damay   11 participants 16 km  +500m
Temps magnifique pour cette balade au départ à Cabiac, traversée de ce vieux lieu-dit plein d’histoire et direction l’oppidum du barri où il ne reste aucun vestige du village gaulois qui devait s’y trouver. Juste des pierres. Descente ensuite sur Saint Férréol et les bord de la cèze. Après une rapide visite des vestiges du château de ferreyrolles, descente au camping en cours de rénovation et déjeuner en bordure de route sous le soleil et à l’abri du vent. Reprise de la randonnée dans un sentier de découverte faisant également office de parcours de santé où Agnes nous a fait découvrir son potentiel physique. Retour sur Cabiac dans la bonne humeur. A notre arrivée nous nous sommes aperçus que nous avions perdu Léo, qui nous a rejoint après la conclusion de son reportage photo Ouf merci Leo et les participants pour votre bonne humeur.
 

Les Vans – Vompdes – 24 novembre 2023

Fabienne Fender 16 participants 6.5 km 2h30
Départ des Vans par la ruelle de la Picholine direction le Chassezac, jolie vue sur le château de Chambonas, temps lumineux, feuillage doré, nous longeons la rivière à l’arrière de la propriété délaissée du Scipionnet. C’était autrefois un hôtel restaurant réputé avec un parc magnifique, l’état actuel des lieux fait peine à voir. Nous avançons dans un environnement plutôt sauvage avant de retrouver la route qui mène à Vompdes, puis à la départementale que nous traversons pour le retour aux Vans par le Champvert.

 

Les Vans – Le chemin des mineurs – 21 novembre 2023

Patrick Germa 17 participants 14 km +410
Après un passage sur le Bourdaric qui n’en fini pas d’essorer la montagne de Naves et une rude ascension vers les hauts gras, nous gagnons « le chemin des mineurs » qui à vu de 1606 à 1931 passer les ouvriers du charbon allant des Vans aux « mines » de « Bois commun » ou de « Pigère-Mazel » aux environs de « Cague fer ». Le retour sera bitume, la route des gras le soleil, une rencontre de coloc, des souvenirs, les conversations vont bon train. Arrivés à la bosse, carrefour du GR4 descente par la combe escure.
 

Saint-Paul – Gagnières – Le Tunnel – 17 novembre 2023

Fabienne Fender 16 participants 7 km 2h30
Randonnée de proximité par une belle journée automnale ensoleillée, départ le long de la Claysse pour rejoindre La Gadilhe, nous traversons le bois jusquà la route de Gagnières, et descendons sur la voie verte qui nous mène au tunnel pour le retour.
 

Les Vans – Chassagne – Païolive – 17 novembre 2023

Jean-Pierre Damay   12 participants 16 km  +400m
Au départ des Vans, nous nous sommes dirigés sur les gras et après la petite chapelle de Chassagne en bordure de route, nous sommes descendus sur le village. Une fois la plaine traversée, jusqu’en bordure du Chassesac, nous avons affronté la seule difficulté majeure de la journée qui nous a amenée sur la corniche. Au retour, nous sommes passés devant cette statue naturelle représentant un combat entre un ours et un lion. Traversée de la route départementale au niveau du restaurant de l’Olivier et passage sur deux propriétés privées dont les maîtres des lieux nous avaient spécialement autorisé le passage. Retour sur les gras et descente sur Les Vans par le GR44, comme toujours belle journée et bonne ambiance.
 

Rochegude – Dolmen du tonnerre – 14 novembre 2023

Patrick Germa 14 participants 6.5 km +370
Mauvais début, la route de Rochegude est coupée et déviée par St Ambroix, la plaine vers Aubarine est plus qu’ humide donc nous prenons le sentier qui est fermé pour travaux et attaquons la longue montée de la rue des combes vers le dolmen du tonnerre et bien sûr nous tombons sur les travaux de mise en sécurité incendie qui consistent à tripler la largeur des voies existantes et à les aplanir à grand coup de brise roche. Après une recherche vaine du dolmen, redescente par la combe Escure, le sentier qui borde maintenant une grande réserve de gibier n’est plus entretenu. L’ arrivée de gros nuages annonçant un crépuscule précoce nous incite à couper droit sur le haut du village où nous nous perdons avec bonheur, nous remercions le soleil venu saluer la fin de cette randonnée pleine de surprises.

 

De Saint-Alban au Ranc des Biols – 10 novembre 2023

Jean-Marie Lamy 11 participants 15.5 km +200
Le départ est donné du parking en face du cimetière de St Alban. La joyeuse troupe de onze marcheurs traverse traverse le village et au pied du château vire à  gauche et entame la montée en pente douce(ce sera la seule difficulté de la journée) le ciel est couvert mais laissera passer de temps en temps  un rayon de soleil. Au court de notre ballade nous feront un petit détour pour aller voir la résurgence du barbouillet ou  nous avons pu admiré la pureté d’une eau bleu vert ainsi que quelques chutes d’eau. Plus tard nous laisserons l’aven du ramajédou de côté. Malgré les quelques gouttes de pluie transformant les sentiers pierreux en savonnettes , les erreurs de chemins( les sentiers ne sont pas balisés et peu fréquentés) la ballade fut agréable.
 

Saint-André – Chadouillet – 10 novembre 2023

Fabienne Fender 7 participants 5.5 km 2h00
Randonnée plaisir entre St André-de Cruzières et Chadouillet, vignes et garrigues, couleurs automnales, temps clair, belles lumières. Nous prenons le temps de visiter Chadouillet, ses maisons de village soigneusement rénovées, pleines de charme, propriétés aux arbres magnifiques. Retour par le chemin de la Claysse et des vignes colorées.
 

Castagnade – Banne – 7 novembre 2023

A 14 heures 23 participants à la randonnée sous la conduite de Simone et de Jean Guy s’élancent pour le tour des hameaux, une ronde de 5 km qui se termine à la salle des fêtes de Banne pour une castagnade où se trouvent déjà une trentaine de convives autour du feu de notre maître grilleur Bernard. D’un avis unanime l’équipe de René a choisi d’excellentes châtaignes et une cuisson parfaite compléta le plaisir de se noircir les doigts.
 

Courry – Le Reboul – 13 octobre 2023

Fabienne Fender 10 participants 5 km 2h00
Départ de la Courpatière pour le traditionnel circuit Courry- les Trois Pierres- Reboul dans la forêt de châtaigniers. Les arbres commencent à se parer des couleurs automnales, le sol et le chemin sont jonchés de belles châtaignes, la traversée de Reboul est toujours aussi plaisante, cette petite randonnée est idéale en ce beau mois d’octobre.
 

Seynes – Le mont Bouquet – 13 octobre 2023

Jean-Pierre Damay   5 participants 15 km  +550m
Tout d’abord merci à Daniel pour sa présence lors de cette randonnée. Je comprends la démotivation des organisateurs de marches. Toute cette énergie dépensée pour si peu de volontaires ? – je me retire …..

Temps couvert le matin, mais belles éclaircies dans la journée. Après la traversée de SEYNES, montée sur un DFCI et contournement du mont bouquet par la droite. Arrivée au Castellas et visite de cet ancien fort en ruine. Déjeuner sur place et départ pour le sommet du mont bouquet. Redescente sur Seynes. Belle journée.

 

Montselgues – Les chaos par les crêtes – 10 octobre 2023

René Pelin  8 participants 11 km +210 4h00

 

Ailhon – De grès et de pin – 6 octobre 2023

Jean-Marie Lamy nombreux participants 12 km +380 4h00

 

Montréal – Chemin des Fades – 6 octobre 2023

Fabienne Fender 9 participants 6 km +230 2h00
Nous empruntons les petites ruelles derrière l’église, avec un joli point de vue sur le viaduc de l’ancien chemin de fer et poursuivons en forêt sur un chemin ombragé, l’ancien chemin qui reliait Montréal à Largentière. Il fait toujours très chaud en ce début de mois d’octobre et ce parcours ombragé est bienvenu. Après un court retour sur la route de Sanilhac, nous rejoignons la forêt de pin entre Montréal et Laurac, calades, murs en pierre, draille, le parcours est varié, cette fois nous sommes sur le chemin qui reliait autrefois les villages de Montréal et Laurac et c’est lui qui nous ramène à notre point de départ.